Accueil Léna

Les prix du pur-sang galopent à des niveaux records

Alors qu’à Deauville, les 2 millions d’euros étaient dépassés pour un poulain vendu aux enchères dimanche dernier, c’est l’ensemble du marché du cheval qui s’envole.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comme chaque année, le cheval était à l’honneur à Deauville le week-end dernier. Les ventes aux enchères de Yearlings – des poulains de 18 mois – ont rappelé que le pur-sang peut atteindre des prix de folie. Dimanche soir, un entraîneur japonais n’a pas hésité à dépenser 2,1 millions d’euros pour acquérir le sien. Un jour plus tôt, une écurie de Dubaï s’en offrait un pour 1,6 million. Des montants se rapprochant des records atteints les deux années précédentes.

Hors de ces quelques ventes exceptionnelles, le prix moyen du poulain se situe désormais à 210.000 euros. Ces tarifs sont d’autant plus fous que la prise de risque pour l’acheteur est énorme. Malgré un pedigree impeccable, il est difficile de savoir si le cheval deviendra un champion à la hauteur de ses géniteurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs