Accueil Culture Livres

Roman graphique: ma princesse, celle que j’suis avec…

Maître dans l’art de toucher le lecteur, Quentin Zuttion dessine l’amour avec éblouissement.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

« Toutes les princesses meurent après minuit », Quentin Zuttion, Le Lombard, 152 p., 20,50 €, à paraître le 26 août.

D’un coup de mine de plomb, Quentin Zuttion avait mis une gueule de bois aux maltraitants et aux violenteurs de femmes en publiant Touchées . Avec La Dame Blanche , il a insufflé de la poésie rebelle dans le regard sur le troisième âge. Aujourd’hui, ses pastels bouleversent les frontières de genre et de génération pour écrire une ode vibrante à l’amour. La mort de « la princesse des cœurs », Lady Di, à la fin de l’été 1997, est le prétexte à la féerie d’un roman graphique à la beauté volée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs