Accueil Culture Livres

Leila Mottley: «On plonge dans la tête de Kiara»

Le premier roman de cette Américaine de 20 ans est un coup de poing. On ne pourra pas oublier son héroïne, Kiara, 17 ans, noire, qui fait tout pour s’extirper de l’enfer qui la consume.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

« Arpenter la nuit », Leila Mottley, traduit de l’américain par Pauline Loquin, Albin Michel, 402 p., 21,90€, ebook 14,99€

Quand je l’ai rencontrée à Paris, Leila Mottley venait d’avoir 20 ans. Et elle a déjà écrit deux autres romans, qu’elle ne publiera pas : « Ils ne sont pas très bons », dit-elle. Exigeante, la jeune femme d’Oakland, qui a publié son premier poème à 5 ans. Aujourd’hui, elle s’attelle à son prochain roman. Et elle a tout pour poursuivre une carrière riche, si la suite est du niveau de cet Arpenter la nuit, qui est un chef-d’œuvre de brutalité, de résilience et de beauté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs