Accueil Culture Livres

Sepetys, Pirzâd, Millet…: les poches des Livres du Soir

Cataclysmes, dictatures et vente d’armes, une semaine « poches » très engagée, à peine compensée par les pastels d’un recueil de nouvelles persanes. Ce qu’il ne faut pas manquer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Hôtel Castellana ****

Ruta Sepetys

1957, l’Espagne de Franco. Ana est jeune femme de chambre au Castellana Hilton, elle connaît la misère et l’oppression dont souffre le pays et ses femmes en particulier. Débarque, dans le sillage d’un riche Texan venu faire affaire avec la dictature, son jeune fils ébloui par Capa, boîtier photo à la main. Ana sera son révélateur, celle qui va l’éclairer sur les réalités de la dictature. Très bon livre, nerveux, de lecture facile, à l’origine livre jeunesse, réalisé par une autrice qui, de roman en roman, a l’obsession des pays opprimés.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Faustine Fiore, Folio, 640 p., 9,4 €

Le diable parle toutes les langues ***

Jennifer Richard

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs