Accueil Société Régions Bruxelles

Faut-il interdire la mendicité infantile à Bruxelles?

Le règlement anti-mendicité infantile de la Ville de Bruxelles s’avère à nouveau en vigueur après plusieurs mois de suspension. Autorités locales et associations de défense des droits de l’enfant n’en ont pas la même vision.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les familles roms constituent l’essentiel de la mendicité avec enfants dans la capitale. La problématique concerne essentiellement la Ville de Bruxelles. La police a recensé, voici cinq ans, dix à quinze familles actives près de la Grand-Place et de la Rue Neuve. Début 2022, elle en dénombre six fois plus. Confrontées à des plaintes de commerçants, les autorités locales passent à l’action en mars dernier. Elles approuvent un règlement qui interdit la mendicité en présence de mineurs de moins de seize ans. Celui-ci prévoit jusqu’à 350 euros d’amende en cas de récidive. Avec l’aide d’un interprète, éducateurs de rue et policiers doivent appeler les parents à scolariser leurs enfants. Ils insistent aussi sur le droit de s’inscrire gratuitement dans une école de la Ville. Suspendu en mai dernier par la tutelle, le règlement s’avère à nouveau en vigueur, rapportait mercredi

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Arcus Dan, samedi 20 août 2022, 9:57

    Le problème est extrêmement complexe quand on n’applique pas les lois de la même façon pour tout le monde et quand on se plie comme le vent vient. En Suede par example une famille qui soumet leur enfants a n’importe quelle type d’abus est automatiquement prise en charge et les enfants sont éloignés de leur parents abusifs puis replacés dans une famille d’accueil etc. Cella s’applique normalement chez nous aussi et en Flandre il y as beaucoup moins des mendiants en rue! C’est valable également pour les enfants de toutes autres cultures qui ne sont pas traitées conformément au lois de protection physique et psychologique par leur famille, entourage etc. Mais pour nos politiciens et autorités c’est beaucoup plus lucratif de faire semblant que d’appliquer les lois correctement ! Comme en Roumanie, la communauté rome a toujours était un de premier votante des parties socialistes et en général de ces parties qui les laisse faire tout et n’importe quoi. Il faut un équilibre en tout! Et ça devrait s’appliquer aussi pour la tolérance, l’accueil, comme pour l’autorité ou la force etc. Mais on est loin de la.

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 19 août 2022, 12:17

    Il y aura toujours de zozos pour dire que l'on ne peut pas, que c'est contre-productif, que l'on n'est pas compétent, que l'on va déplacer le problème.... Dans ces conditions, on ne fera jamais rien ! Et ça c'est intolérable.

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 19 août 2022, 12:08

    Comment peut-on poser cette question? Il faut bien évidemment interdire la mendicité, et surtout celle des enfants. Les enfants mendiants souffrent d'une intolérable atteinte à leurs droits.

  • Posté par Freddy Algrain, vendredi 19 août 2022, 11:09

    De la mendicité au vol et à la violence il n'y a qu'un pas. Il faut décourager la mendicité et l'implantation des roms. De quoi vivent ces gens, comment se paient t'ils des caravanes et des voitures de luxes? Paient t'ils l'électricité et l'eau qu'ils consomment ? En marge de tout, ils vivent en parasites au crochet de notre société en semant l'insécurité. Plus on toléreras leur implantation plus il y en aura.

  • Posté par collin liliane, vendredi 19 août 2022, 12:19

    Les Roms arrivent en troisième position dans les naturalisations de l'année 2021 (39.448 personnes) après les Marocains (3.611) et les Syriens (3.287).

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs