Accueil Guerre en Ukraine

«Poutine a complètement perdu la guerre de l’information en Ukraine et en Occident», affirment les renseignements britanniques

La cybercriminalité est une stratégie majeure utilisée par la Russie depuis plusieurs années.

Temps de lecture: 1 min

D’après le chef des services de renseignements britanniques, Jérémy Fleming, la Russie de Vladimir Poutine a perdu la guerre de l’information qu’il mène en ligne face à l’Ukraine et à l’Occident, rapporte The Economist.

Dans une tribune accordée au média anglais, il explique l’échec majeur de Vladimir Poutine dans sa cyberguerre contre l’Ukraine. « Jusqu’à présent, le président Vladimir Poutine a complètement perdu la guerre de l’information en Ukraine et en Occident. Bien qu’il faille s’en réjouir, il ne faut pas sous-estimer la façon dont la désinformation russe se manifeste ailleurs dans le monde ».

« Tout comme l’invasion terrestre, les plans initiaux de la Russie en ligne semblent avoir échoué. L’utilisation des cybercriminalités offensives par la Russie a été irresponsable », a-t-il ajouté.

En effet, le malware WhisperGate a été déployé par les Russes afin de détruire les systèmes gouvernementaux ukrainiens. Un outil qui avait déjà été utilisé en Syrie et dans les Balkans.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par José Dehove, vendredi 19 août 2022, 16:24

    @ Caver Jean... A toutes fins utiles, je tiens à préciser que je ne suis ni un admirateur de Poutine, ni un partisan de ses méthodes guerrières, bien au contraire. Cependant je dois bien constater qu'il a négocié avec l'Ukraine pendant huit ans l'application des accords de Minsk. Et les propos du Président Zelensky sur un refus de négociation tant que la Russie occupera une partie de l'Ukraine établissent qui refusait toute négociation bien que le cas de la Rimée y soit évoqué. +

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 19 août 2022, 22:53

    @Bertrand Christophe. Vous avez parfaitement raison . D'ailleurs ces "accords de Minsk" étaient déjà une violation complète du "Memorandum de Budapest" 5 décembre 1994, par laquelle ladite Fed. de Russie garantissait l'intégrité territoriale complète de l'Ukraine ... en échange de la reddition de tout son arsenal nucléaire (missiles; ogives nucléaire; uranium militaire; etc.); ce que l'Ukraine a respecté (sinon, on ne se moquerait pas d'elle aujourd'hui) ! Le narratif de <José Dehove> est complètement fake !

  • Posté par Bertrand Christophe, vendredi 19 août 2022, 16:55

    Allons , Poutine n'a absolument rien négocié avec l'Ukraine concernant les accords de Minsk II " pendant 8 ans" , qu'il n'a d'ailleurs pas respectés non plus ( les maires ukrainiens du Donbass ont été virés ou arrétés , le contrôle des frontières externes de l'Ukraine n'a jamais été rendu comme cela était prévu ). Ne réecrivez pas (une fois de plus ) cette histoire . De toute façon , les manquements ukrainiens ( réels ) justifiaient -il cette invasion ?

  • Posté par Caver Jean, vendredi 19 août 2022, 14:59

    Ce serait bien si nos trolls poutinophiles lisaient un peu le journal de Pavel Filatyev, ce soldat russe qui explique quel est le moral des troupes et leurs conditions de vie dans un pays dans lequel ils ne comprennent toujours pas ce qu'ils font...

  • Posté par massacry olivier, vendredi 19 août 2022, 20:50

    Peeters le poète, on aura tout lu. De Valery fais-en ta maxime: “L'intelligence - faculté de reconnaître sa sottise.”

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une