Accueil Monde Europe

Dans les Alpes, les glaciers connaissent leur premier été sans ski

Pour la première fois, les stations où l’on pouvait skier au mois d’août sont fermées sur la totalité de l’arc alpin.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Ils étaient immenses, blancs, avec des reflets bleu ciel comme du cristal. Aujourd’hui, autour de l’Ortles, les glaciers sont rabougris et grisâtres, presque noirs comme le goudron. Là où le froid vous glaçait les doigts même en août, vous transpirez aujourd’hui dès le mois de mai, frappés par la vapeur d’eau qui remonte comme d’une plaque chauffante. Au printemps, la neige s’accumulait souvent au-delà de huit mètres. L’hiver dernier, elle n’a pas dépassé les 90 centimètres. L’année la plus impitoyable, pour cette catastrophe climatique qui ébranle la nature en haute altitude, enregistre dans les Alpes un record qui menace également les populations et l’économie : pour la première fois, tous les glaciers et les localités touristiques qui proposaient du ski d’été ont dû fermer leurs pistes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vanloo , vendredi 19 août 2022, 19:52

    Peut-être que cette situation fera enfin comprendre aux "idiots" climato-sceptique que le réchauffement global n'avance pas, il s'emballe et galope

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs