Accueil Économie Consommation

Paiement «en trois fois» ou différé: pourquoi il faut être très prudent

Les paiements « fractionnés » ou « différés » sans frais, à régler rapidement, sont de plus en plus souvent proposés par les enseignes, notamment pour les achats en ligne. Une pratique qui échappe à la loi sur les crédits à la consommation. Gare donc aux dérives.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’offre est alléchante. Un vélo à 600 euros, avec la possibilité de payer en trois fois. Le tout sans intérêt et… sans frais ! Voilà ce que l’on appelle un crédit « fractionné », que l’on règle en plusieurs fois. Dans le même esprit, d’autres sites (ou applications) proposent de payer de façon « différée » (souvent une vingtaine de jours après l’achat). Ces facilités de paiements se retrouvent sous l’expression anglaise « Buy Now, Pay Later » (BNPL). H&M, Walibi, Decathlon, Le Roi du Matelas… depuis la crise et le développement en flèche du e-commerce, de plus en plus d’enseignes les proposent, souvent pour des sommes réduites, de quelques centaines d’euros maximum. Comment ça marche ? Au moment de vous acquitter de votre panier, un onglet vous propose un paiement « trois fois par carte » ou « plus tard », le tout sans frais donc (ou très peu), puis les modalités de prélèvements sont définies, avec un remboursement à effectuer dans les 60 jours maximum.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par deghelt Rudi, dimanche 21 août 2022, 10:53

    Je me suis arrêter à lire cet article à "Un vélo à 600 euros". Ma question est pourquoi un vélo ! ? Encore un article pour les Ecolos et je ne le suis pas. Je ne n'adhère à aucune secte.

  • Posté par deghelt Rudi, dimanche 21 août 2022, 10:53

    Je me suis arrêter à lire cet article à "Un vélo à 600 euros". Ma question est pourquoi un vélo ! ? Encore un article pour les Ecolos et je ne le suis pas. Je ne n'adhère à aucune secte.

  • Posté par Vanloo , samedi 20 août 2022, 13:14

    Petit conseil: achetez selon vos moyens réels !

  • Posté par Schoonbroodt Hubert, samedi 20 août 2022, 10:19

    Malheureusement trop de personnes veulent tout et tout de suite. La société de consommation qui pose tellement de problèmes.

  • Posté par VERDOODT Jean-marie, samedi 20 août 2022, 9:32

    Quand on ne sait pas payer, on n'achète pas !

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs