Accueil Économie Entreprises

La faille qui rappelle que même Apple est vulnérable

Le géant américain, qui soigne son image de citadelle inviolable, a confessé (et immédiatement corrigé) une faille potentiellement « dangereuse ». Au passage, la réputation d’invincibilité planant autour de la marque en prend un coup. Et si ce n’était qu’un mythe…

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 6 min

Ce n’est pas la première, ni la dernière, mais celle-ci n’est pas anodine. La faille de sécurité confessée vendredi par Apple a en effet gagné la planète médias à la vitesse de l’éclair, comme si l’apocalypse avait pu être évitée de justesse. Comme de coutume savamment orchestrée par le géant américain, cette communication traduit en tout cas sa farouche volonté de protéger son image de citadelle réputée inviolable. Elle invitait donc ses utilisateurs à télécharger « au plus vite » une mise à jour du système d’exploitation. Plus de 1,8 milliard d’appareils à l’effigie de la pomme sont utilisés dans le monde. Sont ici concernés les iPhones (depuis la version 6), les derniers iPads (dits « de 5e génération »), les iPads Pro et… tous les Mac. Autant dire qu’une bonne partie de la flotte était menacée. La simple mise à jour de son appareil (en cliquant sur « Réglages » sur iPhone ou iPad ou au départ de l’icône « pomme » sur un Mac) permet de se mettre à l’abri. (Ne tardez pas…).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lete Catherine , samedi 20 août 2022, 7:19

    Mais QUI a jamais dit que Apple était invincible? La sécurité a toujours été le talon d'Achille d' Apple. TOUJOURS! Et c'est bien pour cela que - encore maintenant et malgré tous ses efforts à soigner son image - la marque a encore bien des difficultés à intégrer le marché des entreprises (BtB - Business to Business) et doit se "contenter" du monde des consommateurs (BtC - Business to Consumer). Au contraire d' autres géants informatiques - IBM par exemple - qui est moins connue du (jeune) public car ne s'adressant qu'aux entreprises et non aux consommateurs mais dont la réputation de citadelle inviolable est bien établie et qui a toujours eu la confiance des entreprises car elle a fait de la sécurité son cheval de bataille. Ceci dit, il faut reconnaître que Apple connait bien son point faible et ne cesse de s'améliorer.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs