Accueil Société

Etre un homme dans les années 2020: comment draguer après #Metoo?

Les modes de séduction sont au cœur des questionnements que pose #Metoo. Certains s’attellent à imaginer un autre modèle de drague, plus égalitaire et respectueux, loin des Don Juan et des baratineurs trop collants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 8 min

Comment parler aux femmes, aborder une inconnue, adresser un compliment après #MeToo et #BalanceTonPorc ? Comment draguer suite à l’onde de choc de l’affaire Weinstein ? Les modes de séduction sont au cœur des questionnements que pose #Metoo, mouvement planétaire qui dénonce les agressions et violences sexuelles, c’est-à-dire ce que certains hommes violents pensent être des modes de séduction. « Je trouve que c’est très compliqué de séduire aujourd’hui, est-ce qu’il faut cocher toutes les cases avant de valider le bisou ? », se demande Vincent, 56 ans.

« Nous sommes dans un domaine où le législateur ne peut pas intervenir. Le viol est interdit bien sûr, mais en séduction on ne parle pas de ça justement. On n’est plus du tout dans la législation, on est dans ce que j’appellerais la civilité sexuelle », analyse d’emblée Yvan Jablonka, historien, auteur de Des hommes justes. Du patriarcat aux nouvelles masculinités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Z Pour Zorglub , vendredi 26 août 2022, 0:10

    En tout cas vu le nombre de viols cet été en France ou en Italie (j’ai pas regardé ailleurs) et principalement par des étrangers, le hashtag Metoo n’a pas traversé la Méditerranée ni le reste du monde d’ailleurs. A part notre petite europe blanche et les USA, la position de la femme n’a pas bcp changé. Ne soyez pas surpris si les prénoms les plus donnés en Belgique sont Ahmed, Aziz et Nabilah et pas Pierre ou Vincent. Ils se marient sans problème, parfois de force, font bcp d’ enfants (en moyenne 3 ou 4 contre 1 pour les familles d’origine européenne) et bientôt le mouvement Metoo bien sous tout rapport sera de l’histoire ancienne faute de combattant.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 26 août 2022, 0:31

    Troll "accouché sous Z" : par "viols" ... vous comptez aussi les dizaines de milliers perpétrés par vos acolytes russes des "force speZiales" ?

  • Posté par Z Pour Zorglub , vendredi 26 août 2022, 0:02

    Tinder ou n’importe quelle application adaptée. Match puis la question tu baises ou pas ? Et hop c’est emballé. Ah bon ça marche pas comme ça ? Mais alors qui va sur ses applications et pourquoi ont elles autant de succès ?

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , mardi 23 août 2022, 12:39

    "elle va être traitée de salope ou de fille facile, ce qu’aucun homme n’a à surmonter" pourquoi rester dans le vague... par qui va t elle être insulté ? Les hommes ? Ou bien majoritairement les femmes?

  • Posté par Retine Marc, lundi 22 août 2022, 8:41

    Très simple, envoyez votre proposition par lettre recommandée avec accusé de réception et si votre demande est retenue, prévoyez un huissier de justice témoin pour la première rencontre.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs