Accueil Sports Football Football belge Standard

Standard: après cinq matches, Ronny Deila constate l’ampleur des dégâts

Le Norvégien savait à quoi s’attendre en venant au Standard, mais ces cinq premiers matches de la saison ont mis en lumière l’énormité d’un chantier très complexe. Quelque part, le club liégeois n’a pas encore fait le deuil de sa précédente campagne, similaire au début de l’actuelle.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Cinq matches sur une saison qui en compte trente-quatre, voire davantage en cas de qualification pour les Playoffs, l’échantillon choisi pour juger une équipe et envisager la suite de son parcours est a priori trop léger. Pour le Standard, ces premières 450 minutes de jeu sont malgré tout révélatrices, d’autant plus qu’elles ne sont finalement que le prolongement des péripéties de la campagne précédente. Sans y avoir participé, Ronny Deila le sait car il a tout analysé, tout étudié pour ne pas arriver à Liège les mains vides. Le Norvégien n’avait peut-être pas anticipé l’ampleur du chantier qui se dessine sous ses yeux, après un 4 sur 15 qui mène déjà le club liégeois vers un match couperet dimanche à Courtrai. Fin mars dernier, c’était justement aux Éperons d’or qu’il avait officiellement acté son maintien en Jupiler Pro League.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, lundi 22 août 2022, 22:05

    Qu'y a-t-il encore de liégeois dans ce club ? Qu'y a-t-il encore d'anderlechtois dans le club d'Anderlecht ? Qu'y a-t-il encore de belge dans les clubs de ce pays ? Je ne comprend vraiment pas pourquoi pourtant tant de belges supportent ces clubs artificiels fabriqués de toutes pièces pour remplir les caisses de sociétés qui se foutent bien de la gueule de ces camés d'abrutis qui ont besoin de leur dose de beuverie et de gueulerie.

  • Posté par eric biltiau, lundi 22 août 2022, 21:31

    C'est vraiment triste de voir cette équipe continuer à jouer SANS motivation depuis plus d'un an. Il n'y a plus rien de cette mentalité liégeoise qui faisait la gloire de ce Standard qu'on aimait tant.

  • Posté par Lambotte Serge, lundi 22 août 2022, 20:55

    Heureusement qu'il y a des supporters à applaudir ,car pour le reste?

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs