Accueil Monde Asie-Pacifique

Singapour: le double jeu du Premier ministre

Lee Hsien Loong a annoncé l’abrogation d’une loi interdisant les relations sexuelles entre hommes. Il en a profité pour verrouiller la définition légale du mariage. Victoire et défaite pour la communauté LGBTQIA+.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pas facile d’applaudir en ayant les mains liées. Le Premier ministre de Singapour a annoncé dimanche l’abrogation d’une loi historique – datant du régime colonial britannique – interdisant les relations sexuelles entre hommes. Une victoire et un symbole pour la communauté LGBTQI+, dont la liesse a fait vibrer l’île. Au même moment, il a exprimé la volonté du gouvernement de renforcer la définition du mariage en tant qu’union d’un homme et d’une femme. Il souhaite protéger cette définition contre toute contestation judiciaire.

« Outrages à la décence »

La section 337A du code pénal, adoptée par le gouvernement colonial britannique en 1938, prévoit jusqu’à deux ans d’emprisonnement pour les hommes ayant des relations sexuelles consenties avec d’autres hommes. La loi, nommée « Outrages à la décence », va être abrogée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs