Accueil Société

L’Italie gèle l’extradition d’un jeune hacker belge vers les Etats-Unis: Kevin D. risquait 22 ans de prison

L’Italie a gelé l’extradition du jeune hacker Kevin D. vers les Etats-Unis. Il sera finalement jugé en Belgique. Grâce à cette décision judiciaire, sa peine passe de 22 à 5 ans de prison.

Temps de lecture: 2 min

Kevin D., jeune homme issu de Flandre, avait été emprisonné en Italie à la suite d’un mandat d’arrêt international délivré à son encontre par les Etats-Unis. S’il était extradé au Texas, il risquait jusqu’à 22 ans de prison pour avoir piraté le système de la compagnie American Airlines en 2017. Seulement, l’Italie, où le jeune homme est emprisonné, a gelé récemment son extradition, permettant au jeune homme d’être jugé en Belgique moins sévèrement.

Comme l’explique Het Laatste Nieuws, le jeune hacker avait piraté le site de la compagnie aérienne American Airlines, en « volant » dix billets d’avion en classes affaire, à son nom et ce, sans débourser un centime. Le coût estimé de cette opération est de 112.000 dollars. Si Kevin D. n’a finalement utilisé aucun de ces billets, la compagnie estime le montant des dommages subis à 203. 138,76 dollars de frais administratifs.

Au moment de la découverte du piratage, Kevin D. n’avait pas été extradé puisque la Belgique n’envoie pas de citoyens aux tribunaux étrangers. C’est lorsque le jeune homme a été arrêté, durant un voyage en Italie, que la justice américaine a réclamé à nouveau le transfert du jeune hacker vers les Etats-Unis.

Extradition vers les Etats-Unis

Depuis son arrestation, le jeune homme croupit dans une prison considérée comme « effrayante » par sa famille. Il aurait perdu énormément de poids et serait couvert d’éruption cutanée. Le père du jeune homme est depuis décédé, d’une crise cardiaque causée par l’inquiétude, selon sa mère.

Dans un premier temps, l’Italie avait pris la décision d’extrader le jeune Belge vers les Etats-Unis, où il encourait la lourde peine de 22 ans de prison. Récemment, le pays a décidé de geler son envoi. Kevin D. sera finalement jugé à Malines, où il risque 5 ans de réclusion pour la même peine.

Son procès aura lieu ce mercredi, où ses avocats le défendront contre les accusations de piratage et de fraude.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko