Accueil Société

Surmortalité et coronavirus: la Belgique s’en sort mieux que ses voisins européens

Sur les six premiers mois de 2022, l’Union européenne affiche un bilan de près de 140.000 morts en plus que la normale. Même si le variant omicron est moins virulent, il plombe toujours les statistiques de décès. La Belgique est l’un des pays les plus épargnés.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 6 min

Fini le temps où chaque bulletin d’information démarrait par le nombre de décès covid. Les gestes barrière ont (presque) totalement disparu, les festivals d’été ont pu avoir lieu « comme à la belle époque », les règles de quarantaine sont plus floues que jamais dans nos esprits. Mieux : l’institut Sciensano – en charge des statistiques covid nationales – ne publie même plus de bilan quotidien, et se contente d’un petit topo deux fois par semaine. La Belgique vient d’ailleurs de traverser une septième vague sans que cela ne suscite d’émotion particulière. Tout cela semble indiquer que depuis l’ère omicron et ses sous-variants – très contagieux mais moins virulents – on a véritablement basculé dans la phase du « vivre avec ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Fernández de Heredia María, lundi 29 août 2022, 3:31

    La surmortalité de l été est plus liée aux canícules qu'au covid

  • Posté par Peeters ., jeudi 25 août 2022, 15:40

    Et quel est la surmortalité chez les jeunes? Reuters a vérifié que "seulement" 1 adolescent sur 6 a développé des "changements transitoires du rythme cardiaque" après avoir pris les vaccins Covid. Une étude portant sur 301 adolescents en Thaïlande a révélé des changements légers et temporaires du rythme cardiaque après une deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 chez un adolescent sur six, et non un tiers comme le prétendent les publications sur les réseaux sociaux. L'étude a également vu des signes possibles d'inflammation cardiaque chez seulement sept de ces adolescents présentant des changements de rythme et une myocardite confirmée chez un seul des sept. https://www.reuters.com/article/factcheck-heart-teens-vaccine-idUSL1N2ZT2B5

  • Posté par massacry olivier, jeudi 25 août 2022, 19:00

    Et pic pouf paf qui revoilou, le croise de mauvaise foi, le fonctionnaire des fakes, avec encore et toujours le mythe des myocardies post vaccinales. Et cette fois ci avec une étude ( sic un pré print) portant sur 300 pauvres thailandais, oufti, fallait aller chercher loin, alors que des centaines d'études existent sur les millers d'américains, mais bon. Dans le texte: < La présentation clinique de la myopéricardite après la vaccination était généralement bénigne, tous les cas se rétablissant complètement dans les 14 jours.> oups ! Notons que jamais le croisé de mauvais fois nous avertit des danger du covid sur les myocardies, un oubli sans doute ! Le plus intéressant dans cette histoire est l'auteur du tweet de départ: Simon Gold. Ex docteur, membre de la FLCC , groupe de lobbing sous la direction de Korry , promouvant l'ivermectine, participante à la prise du capitole du 6 janvier, et condamnée! https://misinformationkills.substack.com/p/trumps-fool-gold-simone-gold-md-jd, https://www.medpagetoday.com/special-reports/exclusives/97482?xid=fb_o&trw=no, https://www.buzzfeednews.com/article/peteraldhous/simone-gold-covid-capitol-riot-guilty-plea, https://www.medpagetoday.com/special-reports/exclusives/99287?xid=fb_o&trw=no .

  • Posté par Ernotte Sébastien, jeudi 25 août 2022, 17:39

    Le "fact check" de Reuters a été supprimé de LinkedIn pour cause de désinformation. C est bien 1 sur 3 comme l etude le rapporte et non 1 sur 6. Et c est une des seule étude prospective réalisée a ce jour. Fort a parier que le produit arn ne recevra pas son autorisation définitive de mise sur le marché a la fin de l essais clinique en 2023

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 25 août 2022, 16:12

    Revoilà notre moulin à vent antivax.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs