Accueil Société

Drague, expression des émotions, paternité… qu’est-ce qu’être un homme dans les années 2020?

Les modes de séduction sont au cœur des questionnements que pose #MeToo. L’idéal viril qui invite les hommes à ne jamais pleurer est mis en question, tout comme la gestion du foyer « en bon père de famille ». Certaines idées reçues sur les masculinités sont bouleversées en ces années 2020. En cinq chapitres, les journalistes du « Soir » décodent les masculinités d’aujourd’hui.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Draguer après #MeToo, quand l’amitié virile peut devenir toxique, quand l’injonction à maîtriser ses émotions entraîne un coût pour les hommes, être un allié en faveur de l’égalité… à l’heure des combats féministes, comment se construisent les identités masculines ? En cinq chapitres, les journalistes du Soir décodent les masculinités d’aujourd’hui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par non non, dimanche 28 août 2022, 21:17

    J'ai aimé le film avec ces 4 acteurs. Les Français il y a encore quelques années avaient d'excellents humoristes Coluche, les Inconnus, Leeb, Desproges, Le Luron, Blanche Gardin, Gad Edmaleh et beaucoup d'autres. Il est interdit de rire sous prétexte de bienséance.

  • Posté par non non, dimanche 28 août 2022, 21:01

    Good Man ou Good Woman. Il faut bien nous mettre dans une case. Ces mouvements LGBT, woke, cancel culture, je les trouve de plus en plus ridicules et frisent la dictature qui ne porte son nom.

  • Posté par Jean Luc, dimanche 28 août 2022, 0:39

    #MeToo --- peut-être bien le mouvement le plus dévoyé et toxique des dernières décennies, animé par des déséquilibrées sans doute mal baisées, ou lesbiennes refoulées.

  • Posté par Pompelone Luigi, samedi 27 août 2022, 9:53

    Qu’est-ce qu’être un(e) journaliste dans les années 2020?

  • Posté par Jean Luc, dimanche 28 août 2022, 0:46

    Ben, c'est comme avant: avoir des avis sur tout, sans rien connaître convenablement ; comme disait l'autre: "la culture, c'est comme la confiture ; moins on en a, plus on l'étale". Les opinions primitives étalées comme vérité primaire.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs