Accueil Société

La Belgique, un modèle imparfait en matière de droits LGBTQI+

La Belgique est sur le podium des pays européens protecteurs des droits LGBTQI+. Malgré ce titre et l’ambition de la secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances, le pays fait face à de nombreux challenges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Selon le classement 2022 de l’Association internationale lesbienne et gay (Ilga), la Belgique est le troisième pays d’Europe le plus avancé en matière de droits LGBTQI+. Précédée du Danemark et de Malte – considérée comme un havre pour la communauté –, la Belgique garantit les droits LGBTQI+ à 71,5 % (100 % correspondant à une pleine égalité). La Turquie et l’Azerbaïdjan occupent les dernières places, avec respectivement 4 % et 2,4 %.

Notre pays fait partie des pionniers : en 2003, elle devenait le deuxième pays du monde à légaliser le mariage entre personnes du même sexe. Trois ans plus tard, l’adoption devenait possible pour les couples homosexuels. Concernant la procréation médicalement assistée (PMA), elle n’a jamais été interdite aux femmes lesbiennes. En outre, depuis 2018, les personnes transgenres peuvent modifier leur genre et leur prénom sur simple déclaration à la commune.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs