Accueil Monde Europe

Eté du mécontentement: jusqu’où iront les grèves au Royaume-Uni?

Les mouvements sociaux n’ont cessé de se multiplier dans le pays et de nouveaux corps de métiers doivent voter pour ou contre le début de nouvelles actions en septembre. Mais si la hausse des coûts de la vie rassemble la plupart des mouvements, les revendications ne sont pas unifiées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alors que les transports, la poste, les ports de marchandises, certains membres de la presse ou encore des centres d’examen ont déjà entamé des actions ou sont sur le point de le faire, les avocats de la Criminal Bar Association vont commencer une grève illimitée dès le 5 septembre, jour de l’annonce du nouveau Premier ministre britannique. Les infirmiers vont commencer le processus de vote pour décider d’une action et ce devrait être aussi le cas des enseignants. Derrière cette multitude de mouvements, un point commun : la demande d’augmentation des salaires qui s’alignent sur l’inflation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs