Accueil Météo

Fraîcheur, averses: à quoi s’attendre ce week-end

Malgré un soleil bien installé, les températures chuteront ce week-end, sur l’ensemble du pays.

Temps de lecture: 2 min

Les vacances estivales touchent cette semaine à leur fin pour les petits francophones, tout comme le pic de chaleur enregistré ces derniers jours. Après des journées à plus de 30°C, le thermomètre perdra quelques degrés vendredi, à l’ombre de nuages parfois chargés d’averses.

Celles-ci feront leur apparition depuis l’ouest du territoire, précise l’Institut royal météorologique (IRM). De son côté, l’Ardenne débutera sa journée entre nuages bas, brumes et bancs de brouillard par endroits. Vers midi, l’ouest aura apuré sa dose d’humidité et le temps y redeviendra sec, bénéficiant de belles éclaircies. L’instabilité perdurera sur le centre et l’est du pays, qui vivront au rythme des gouttes et, éventuellement, d’un coup de tonnerre.

Les maxima ne s’élèveront pas plus haut que 19°C en Haute Ardenne, 24 à 25°C dans le nord du pays. Éole soufflera faiblement ou modérément selon les régions.

Les dernières averses quitteront la Belgique en soirée via l’est, tandis que les éclaircies s’étireront entre l’ouest et le centre. L’est profitera d’un temps sec en deuxième partie de nuit, mais restera embrumé dans les nuages bas. Le mercure ne dépassera pas les 13°C à 17°C.

Week-end plus frais

Samedi, nuages et éclaircies alterneront. Un ballet ponctué par quelques petites averses isolées. Les maxima oscilleront entre 20°C et 25°C, tandis que dimanche perdra encore quelques degrés avec 18°C à 23°C pour le dernier jour avant la rentrée. Salutations estivales aux écolières et écoliers, le soleil brillera entre quelques passages nuageux et un temps généralement sec.

Dimanche, le temps sera généralement sec avec du soleil et des passages nuageux. Les maxima seront compris entre 18 et 23 degrés. Le vent sera faible à modéré de secteur nord, le long du littoral généralement modéré.

Retrouvez les prévisions météo région par région ici

À lire aussi Emma Haziza, hydrologue: «Les canicules aggravent la sécheresse des terres, comme un effet de sèche-cheveux»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Météo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko