Accueil Société

Selon un économiste, il n'y aura plus que 4 milliards d'humains en 2100

L’économiste James Pomeroy affirme que la population européenne pourrait diminuer de moitié d’ici 2070. En cause, un taux de natalité en déclin important.

Temps de lecture: 2 min

Selon l’ONU, c’est à la date du 15 novembre 2022 que l’humanité pourrait dépasser le seuil de 8 milliards d’individus sur la Terre. Calculée en fonction des taux de mortalité et de natalité, cette tendance annonce ensuite 10,4 milliards d’individus présents en 2100. Pourtant, ces projections ne sont pas partagées par l’entièreté des experts.

Comme l’annoncent Les Echos, l’économiste James Pomeroy prône une tout autre théorie. Selon cet économiste de HSBC, nous seront uniquement 4 milliards au début du siècle prochain. En cause, une baisse de la natalité et une augmentation de la mortalité, qui pourraient expliquer une telle différence.

Si les prévisions de Pomeroy différent du statu quo annoncé par les experts, ses projections rejoignent tout de même celles de l’ONU sur un point : la population mondiale atteindra un pic avant de décroître. Selon l’économiste, c’est en 2043 que l’humanité atteindrait le pic.

Négligence

Les experts auraient négligé la probabilité que « la population mondiale commence à se réduire dans les vingt prochaines années », ce qui est bien plus probable que ce qu’on ne croit, selon Pomeroy.

L’économiste indique que le taux de natalité déclinera de façon plus importante que prévu, notamment à cause d’une meilleure intégration des femmes sur le marché du travail, de la hausse des prix de l’immobilier ou encore d’un meilleur accès aux pratiques contraceptives. James Pomeroy prévoit une Europe diminuée de moitié pour 2070.

À lire aussi 8 milliards d’humains sur Terre: scénario de la fin du monde ou success story?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, vendredi 26 août 2022, 12:01

    Enfin une bonne nouvelle. C'est la seule solution pour arrêter les sévices perpétrés à la planète.

  • Posté par Meersman Olivier, vendredi 26 août 2022, 10:57

    Le hic c'est que les autres continents continuent a se reproduire comme des lapins.

  • Posté par José Dehove, vendredi 26 août 2022, 9:10

    James Pomeroy, économiste... Et puis on cherche et on ne trouve guère de renseignements sur la carrière de ce 'spécialiste'.. Réel expert ou personnage original ?? ?

  • Posté par Le Maigat Damien, vendredi 26 août 2022, 15:11

    +1

  • Posté par Dufays Denise, vendredi 26 août 2022, 8:17

    Faire ce genre de projections sans parler des famines, des crises économiques, énergétiques, de matières premières, etc., qui nous attendent tous, et feront des ravages dans les pays les plus pauvres particulièrement... Fallait oser. (Ce qui n'empêchera pas les pays pauvre à continuer à faire 6, 7, 8 gamins, car dans leurs mentalité, c'est leur seul moyen d'assurer leurs vieux jours. Et plus la pauvreté augmentera, plus ce phénomène se passera...)

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko