Accueil Société

Jeux vidéos: des gameuses à l’assaut d’un monde virtuel dominé par les hommes

Qu’on le pratique en ligne ou seul dans son salon, le jeu vidéo continue d’être le vecteur d’une forme de sexisme ordinaire. Harcèlement, menaces, manque de représentations sont le lot quotidien des femmes dès qu’elles lancent une partie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 7 min

Oh my god, a girl ! » « Hey, retourne dans ta cuisine », ou encore « Tu as une voix sexy, tu veux qu’on se rencontre ? », voici le genre de remarques que l’on est certain de se prendre en pleine face lorsque l’on est joueuse et qu’on se lance dans un jeu multijoueur en ligne. Comme beaucoup d’autres espaces, le jeu vidéo n’est guère accueillant pour les femmes. Selon les derniers chiffres, elles composeraient pourtant la moitié de la communauté des gamers. Mais pour jouer heureuse, il faut malheureusement souvent jouer cachée. Assumer son identité, c’est prendre le risque d’être raillée ou harcelée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs