Accueil Économie Consommation

Supermarchés: pourquoi les négociations de prix entre producteurs et distributeurs virent au casse-tête

La disparition de Danone des frigos de Delhaize est l’un des symptômes des dégâts que provoque l’inflation dans la chaîne alimentaire. La guerre à la survie semble déclarée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Vous ne trouverez très probablement pas de produits frais Danone si vous effectuez vos courses ce week-end chez Delhaize ou Lidl. Les négociations sur les prix entre le géant des produits laitiers et les deux enseignes de supermarchés ont tourné court. Faute de contrat, la multinationale de l’alimentation a suspendu ses livraisons dans ces grands magasins. Ce genre de désagrément n’est pas neuf ; c’est arrivé notamment avec les produits Nestlé chez Colruyt en février dernier. Il n’est pas isolé non plus en ce moment, puisque Planta et le Lion sont eux aussi temporairement en froid. Et il y a fort à parier qu’il se multiplie dans les semaines et les mois à venir. L’inflation insensée confronte en effet tous les acteurs de la chaîne alimentaire – du producteur au consommateur – à une équation pour le moment insoluble.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs