Accueil Belgique Politique

Chaos au Petit-Château: Un «nouveau» centre et un déménagement pour commencer

A partir de lundi, les demandeurs de protection internationale devront s’inscrire à Pacheco et plus au Petit-Château. Parallèlement, un centre uniquement dédié aux « dublinés », ceux qui ont déjà fait une demande ailleurs en Europe, a ouvert à Zaventem.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

La Belgique ne semble plus savoir où donner de la tête pour gérer l’afflux constant de demandeurs de protection internationale. Ils sont déjà plus de 2.000 à s’être enregistrés depuis le début du mois d’août, même s’ils sont en réalité bien plus, comme l’ont démontré les files devant le Petit-Château à Bruxelles ces derniers jours. Parce que la sécurité des migrants, des ONG et du personnel de Fedasil ne pouvait plus être assurée dans ces lieux, il a été décidé de déménager l’enregistrement sur le boulevard Pacheco, siège de l’Office des étrangers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par collin liliane, samedi 27 août 2022, 11:51

    " La moitié des personnes qui se présentent dans les files sont déjà enregistrées ailleurs. » En 2021, ils représentaient 55,6 % des demandes". A la recherche du pays le plus laxiste ... En Belgique, ils ont de bonnes chances de réussir.

  • Posté par D L, samedi 27 août 2022, 13:05

    Le plus scandaleux est que ces migrants économiques qui vivent au crochet de l'Europe se battent entre eux pour passer devant les quelques vrais demandeurs d'asile.

  • Posté par D L, vendredi 26 août 2022, 22:21

    Ce qui n'est pas souligné dans cet article est que l'on doit ouvrir un centre de tri spécial pour les demandeurs ayant déjà obtenu l'asile ailleurs en Europe. Tout cela parce qu'ils veulent obtenir les énormes indemnités qu'octroient notre pays. Ces mêmes demandeurs pénalisent les autres n'ayant encore rien obtenu. Alors reprocher cela à la Secrétaire d'Etat, les policiers, Fedasil et même à la Belgique est vraiment honteux.

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 26 août 2022, 22:26

    D'accord avec vous.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs