Accueil La Une Économie

Brasserie Saint-Feuillien: «Il faut éviter que la qualité de nos produits en pâtisse»

Le patron de la Brasserie Saint-Feuillien à Roeulx n’a obtenu qu’un quart de l’augmentation qu’il a demandé à la grande distribution. Gare aux effets des bénéfices en chute libre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Depuis la guerre en Ukraine et l’envolée de l’inflation en Belgique, la Brasserie Saint-Feuillien, qui écoule une partie de sa production via la grande distribution, subit une hausse d’environ 30 % de ses coûts. « Brasser nécessite beaucoup d’énergie », justifie Edwin Dedoncker, administrateur délégué de cette brasserie familiale basée à Roeulx. Il semblait donc logique pour ce patron de demander une augmentation de prix aux supermarchés pour ses bières de terroir qui ont connu un succès tout particulier auprès des consommateurs durant la crise sanitaire. Cette revalorisation semble d’autant plus nécessaire aux yeux du brasseur qu’il s’est lancé dans un ambitieux plan de modernisation avec une nouvelle usine de production incluant l’embouteillage jusqu’ici externalisé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Twitter à deux doigts de la mort cérébrale

La modération du réseau social est en lambeaux. Les rêves libertariens d’Elon Musk se heurtent à l’intransigeance des annonceurs, des régulateurs européens et d’Apple par rapport aux contenus toxiques. Qui inondent désormais la plateforme.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs