Accueil Société Enseignement

Etudes de médecine: dernier examen d’entrée, avant la mise en place d’un concours

À partir de l’année prochaine, un concours d’admission sera mis en place, ce qui signifie qu’un nombre prédéterminé de lauréats pourront s’inscrire dans l’université de leur choix.

Temps de lecture: 2 min

La seconde épreuve de l’édition 2022 de l’examen d’entrée aux études de médecine et dentisterie se tient ce samedi matin, à Brussels Expo. Plus de 4.900 candidats et candidates sont attendus dès 07h30, pour une épreuve durant de 09h30 à 17h00.

À lire aussi Examen d’entrée en médecine: un taux de réussite en chute libre

Pour être autorisé à s’inscrire dans l’une des universités francophones organisant des études en médecine ou dentisterie, il faut, depuis cinq ans, passer par la case examen d’entrée. Pendant toute la journée, les jeunes seront interrogés sur huit matières, réparties en deux catégories : «connaissance et compréhension des matières scientifiques» et «communication et analyse critique de l’information». Pour acquérir le précieux sésame, il faudra obtenir au moins 8/20 dans chacune des huit matières ainsi qu’une moyenne de 10/20 pour chaque partie.

Ce samedi se tient la seconde épreuve de l’édition 2022, tandis que la première s’est tenue le 5 juillet. 333 candidats et candidates avaient été déclarés lauréats et donc autorisés à s’inscrire dans les études de leur choix.

À lire aussi Examen d’entrée en médecine raté: «un rêve d’enfance» qui ne se réalisera pas

Cette épreuve sera en réalité la dernière organisée sous les modalités d’un examen d’entrée. À partir de l’année prochaine, un concours d’admission sera mis en place, ce qui signifie qu’un nombre prédéterminé de lauréats pourront s’inscrire dans l’université de leur choix. Il faudra dès lors se classer en ordre utile, alors que jusqu’à présent, toute personne ayant satisfait aux critères de réussite était autorisée à entamer des études en médecine ou dentisterie.

Conformément à l’accord de mars dernier, le nombre de numéros Inami destinés aux étudiants qui entameront leurs études cette année sera porté à 744 en 2028 (à l’issue de leurs six années de formation de base à la médecine), contre un demi-millier jusqu’à présent.

Si le nombre de lauréats à cette dernière édition de l’examen d’entrée devait être supérieur à 744, la FWB s’est engagée à résorber cet excédent sur les trois

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Wathelet Michel, samedi 27 août 2022, 10:05

    Conformément à l’accord de mars dernier, le nombre de numéros Inami destinés aux étudiants qui entameront leurs études cette année sera porté à 744 en 2028 (à l’issue de leurs six années de formation de base à la médecine), contre un demi-millier jusqu’à présent. Si le nombre de lauréats à cette dernière édition de l’examen d’entrée devait être supérieur à 744, la FWB s’est engagée à résorber cet excédent sur les trois.... Et la suite de l'article ??

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 27 août 2022, 9:15

    On peut facilement prédire, avec une faible marge d'erreur, d'où (de quelles écoles) viendront les lauréats. Autant directement faire la liste des établissements dont les anciens élèves seront, seuls, autorisés à faire médecine. Ca ira plus vite...

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une