Accueil Monde Europe

Serbie: le président annule l’Europride «ou quel soit le nom de cette chose»

La tenue de l’Europride étaient prévue à Belgrade du 12 au 18 septembre, avec une semaine de festivités et d’événements et une marché des fiertés programmée pour son avant-dernier jour.

Temps de lecture: 2 min

Le président serbe Aleksandar Vucic a annoncé samedi l’annulation de l’Europride prévue en septembre à Belgrade, mais ses organisateurs ont aussitôt défié cette décision, justifiée par une « crise difficile » au Kosovo, en affirmant que ce grand rassemblement de la communauté LGBTQ aurait lieu comme prévu.

« En accord avec la majorité des membres du gouvernement et avec la Première ministre (…) la marche des fiertés, ou quel que soit le nom de cette chose, sera reportée ou annulée, comme vous voulez », a déclaré M. Vucic lors d’une conférence de presse.

À lire aussi Droits LGBTQI+: un monde de contradictions (cartes interactives)

« Simplement, à un moment donné, on ne peut pas tout gérer. Une autre fois, en des temps plus heureux », a ajouté le président, en expliquant que la Serbie était « sous pression », confrontée à « toutes sortes de problèmes ».

Il a notamment évoqué une nouvelle montée des tensions au Kosovo, ancienne province serbe, majoritairement albanaise, qui a proclamé en 2008 son indépendance, jamais reconnue par Belgrade, mais également des problèmes liés à l’énergie et à l’alimentation.

M. Vucic a annoncé cette décision quelques minutes après avoir chargé la Première ministre sortante, Ana Brnabic, ouvertement lesbienne, de former un nouveau gouvernement, près de cinq mois après les élections du début avril.

À lire aussi «La société hongroise n’est pas aussi homophobe que le gouvernement qui la dirige»

Un événement maintenu malgré tout

Cependant, les organisateurs de l’Europride ont aussitôt affirmé que l’événement aurait lieu comme prévu, soulignant que plusieurs décisions de justice avaient établi que d’autres annulations dans le passé avaient été inconstitutionnelles.

« L’État ne peut pas annuler l’Europride – il peut seulement essayer de l’interdire, ce qui serait une violation évidente de la Constitution », a tweeté le coordonnateur de la manifestation Marko Mihailovic. « La marche aura lieu comme prévu le 17 septembre », a-t-il affirmé.

Bien que la Serbie soit l’un des rares pays à avoir une Première ministre ouvertement gay, les membres de la communauté LGBTQ y vivent toujours dans la peur.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par collin liliane, dimanche 28 août 2022, 12:36

    Il n'y a pas plus de raisons d'être fier d'être homo ou hétéro que de raisons d'être fier d'être blanc ou noir, homme ou femme. Ce sont de simples caractéristiques innées. J'ai des amis homos qui pour rien au monde ne participeraient à ce cirque dont ils désapprouvent l'infinie vulgarité, déplorant qu'elle desserve la cause qu'elle prétend défendre.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 28 août 2022, 14:25

    Permettez-moi de vous adresser la même réflexion qu'à Madame Giefvan, Mme Collin: pourquoi voulez vous limiter le monde à ce qui VOUS plaît? J'y vois une singulière étroitesse d'esprit. Il est beaucoup de choses qui ne me plaisent pas, mais pour autant, je ne vois pas au nom de quoi je me permettrais de les fustiger, sauf atteinte à la loi. Sont-ce vos préférences et celles de vos amis qui doivent régenter la vie en société?

  • Posté par Giefvan Agathe, dimanche 28 août 2022, 1:06

    Fiers de quoi ? D'être homosexuels ? Mais il'faudrait savoir ! Lla pensée unique nous martèle que ce n'est pas un choix, que c'est inné. Aucune source de fierté. C'est aussi con que d'être fier d'être belge, ou d'être intelligent, ou d'être noir, ou d'être roux, etc. Quant à la fierté de cracher à la face des bonnes moeurs (je ne parle pas d'orientation sexuelle, je parle de nudité, d'exposition malsaine, d'inconvenance, qui gênent AUSSI les homosexuels), c'est une réaction d'adolescents immatures.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 28 août 2022, 14:22

    Madame Giefvan, pourquoi voulez vous limiter le monde à ce qui VOUS plaît? J'y vois une singulière étroitesse d'esprit. Il est beaucoup de choses qui ne me plaisent pas, mais pour autant, je ne vois pas au nom de quoi je me permettrais de les fustiger, sauf atteinte à la loi. Vous semblez plaider pour une police des mœurs tels qu'on la trouve chez les talibans.

  • Posté par Giefvan Agathe, dimanche 28 août 2022, 0:57

    Ces "prides" font plus pour discréditer les homos que n'importe quelle propagande anti-homo. ("Homophobe" étant une aberration linguistique et conceptuelle.) Je pense avec pitié à tous mes amis et amies qui vivent en toute normalité et n'ont pas besoin de ces exhibitions de dégénérés.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une