Accueil Sports Cyclisme Route

Remco Evenepoel en mode patron

Le maillot rouge de la Vuelta a utilisé sa remarquable équipe Quick Step pour maîtriser une étape qu’il craignait beaucoup. En disposant de Mas et de Roglic au sprint, derrière le vainqueur du jour Jay Vine, le Belge a affiché une énorme maturité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La première des deux étapes dans le massif des Asturies, coupées par endroits par un épais brouillard n’a pas inquiété Remco Evenepoel comme certains le craignaient. Au contraire. Elle a permis de cerner l’évolution tactique spectaculaire du Belge, en mode gestion, en mode surtout patron. Toute la journée, il a fait rouler son équipe Quick Step, remarquable d’abnégation, derrière une échappée où figurait une menace parmi les 10 qui étaient devant, à savoir l’obstiné Mikel Landa, qui avait tellement perdu de temps au Pico Jano (le Basque était à plus de 6 minutes d’Evenepoel au général) qu’il fallait faire quelque chose.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs