Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: le Grand Prix de Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps confirmé pour 2023

C’est officiel : la Belgique conserve bien son Grand Prix de Formule 1 pour 2023. Reste à définir la date, ce qui ne s’annonce pas facile !

Temps de lecture: 3 min

C’est fait ! La Belgique accueillera toujours bien un Grand Prix de Formule 1 en 2023. La chose a été confirmée ce dimanche, une heure avant le départ du GP de Belgique 2022.

L’annonce était attendue depuis que l’on avait appris, samedi matin, qu’une proposition avait été formulée à Spa Grand Prix, allant dans le sens de cette édition 2023, en attendant mieux, peut-être…

Validé par les avocats

« La proposition nous avait été faite samedi matin en effet », explique Melchior Wathelet, le président de Spa Grand Prix et du circuit de Spa-Francorchamps. « Nous avons pris le temps de bien analyser ce nouveau contrat avec la collaboration de nos deux bureaux de conseil qui ont validé la proposition. »

Reste maintenant à savoir quand Francorchamps pourra accueillir cette course qui, ce week-end, aura vu débouler dans la région spadoise plus de 300.000 personnes en trois jours, et probablement généré des retombées économiques de l’ordre de 30 millions d’euros pour la Région wallonne, comme une enquête l’avait démontré il y a quelques années.

A la place de l’Afrique du Sud

Ce qui est certain, c’est que si la Belgique conserve son « spot », c’est en remplacement de l’Afrique du Sud, dont les promoteurs n’ont pas réussi à convaincre la FOM (Formula One Management) de rejoindre le grand cirque dès l’année prochaine. Ce n’est que partie remise, à 2024 sans doute. Par ailleurs, on sait que la Chine est toujours sujette à interrogation en marge de la gestion drastique du covid qui y est toujours imposée par le président Xi Jinping. Ce Grand Prix-là sera probablement inscrit en dernière partie de saison 2023, « et puis on verra bien… »

Zandvoort a pris le dernier week-end d’août

Mais cela ne concerne pas la Belgique. De toute façon, c’est entre Européens que ce problème de dates devra se régler. Et à en croire le millier de rumeurs à la minute qui circulent à Francorchamps depuis le début de ce week-end, ça ne va pas se faire facilement. Une quasi-certitude seulement : Francorchamps devrait perdre sa date de prédilection, fin août, dans la foulée du « summer break ». Les Hollandais ont visiblement mis le grappin dessus, et elle n’est plus disponible.

Discussions avec Silverstone

Alors, si l’une ou l’autre possibilité est évoquée pour septembre – premier ou deuxième week-end, avant ou après Monza ? –, c’est davantage sur le mois de juillet que les discussions semblent se concentrer. Avec deux pistes privilégiées : celle portant sur un accord à trouver avec les promoteurs du Grand Prix de Grande-Bretagne (Silverstone) pour se positionner le premier ou le deuxième week-end de juillet. Et puis celle portant sur la date du 23 juillet. Ce qui ne doit certainement pas réjouir les organisateurs des 24 Heures de Spa, déjà programmées une semaine plus tard (29-30 juillet), mais on sait bien que, quoi qu’il advienne, c’est la toute-puissante F1 qui aura le dernier mot.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb