Accueil Énergie

Le retour du Codeco, pour (tenter de) protéger le portefeuille des Belges

La hausse des prix de l’énergie est sur toutes les lèvres. Tous les niveaux de pouvoir doivent agir. C’est l’idée du prochain Comité de concertation, réuni dans l’urgence mercredi. Dépenser pour soutenir, mais aussi chercher des rentrées : la volonté de taxer les surprofits reste bien dans la course.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Après plusieurs semaines de (quasi) silence aoûtien, les responsables politiques sont de retour. Pour une rentrée chargée et placée sous le signe de l’énergie et du pouvoir d’achat. Les partis prennent position sur les mesures à prendre, tant en matière de prix que de consommation. Et le Premier ministre annonce un Comité de concertation (Codeco) entre les différents gouvernements du pays (fédéral, Régions, Communautés) dès mercredi, pour évoquer cette question du prix qui inquiète les citoyens comme les entreprises.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 29 août 2022, 14:21

    J'espère qu'on laissera parler de vrais acteurs scientifiques ... et pas d'une "diplômée es langues africaines" pour le poste de l'énergie.

  • Posté par Wathelet Michel, lundi 29 août 2022, 6:32

    Il va falloir aller dans une bibliothèque pour dénicher le livre de survie de l'homme de Cro-Magnon.

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 28 août 2022, 23:22

    Le gouvernement flamand va venir avec la prolongation du nucléaire et la pastèque wallonne … bientôt sans le MR avec les enragés verdasses ?

  • Posté par Lambotte Serge, dimanche 28 août 2022, 21:15

    Après avoir laissé pourrir la situation, ils (les politiques) vont nous laisser croire qu'ils vont tenter de protéger le portefeuille des Belges.

  • Posté par Vanloo , dimanche 28 août 2022, 20:40

    Dans l'urgence ,faut oser après + de mois d'inerties totales, on dirait que les hommes politiques c'est comme les enseignants 2 mois de vacances sacro-saintes. A croire qu'il faut toujours un drame, une catastrophe pour qu'ils (excuser mon impolitesse), bougent leur C.......

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs