Made in Italy : Le pays transalpin démontre aussi son savoir-faire dans le développement durable

Pionnière et référence dans de nombreux domaines, l’Italie l’est aussi dans l’énergie et le développement durable.

Made in Italy ? Le terme évoque bien évidemment la mode, l'art, la culture et les délices culinaires. On pense beaucoup moins aux technologies avancées ou encore au développement durable alors que plus d'un tiers de l'électricité italienne est produit par l'hydraulique, le solaire et l’éolien.

L’Italie figure ainsi parmi les meilleurs en matière de développement durable, créant un secteur de renommée internationale avec 1000 projets en cours dans 92 pays. Dès 1911, la première centrale géothermique au monde a été construite en Toscane. Pendant des décennies, cette centrale a été la seule à pouvoir produire de l'énergie à l’échelle industrielle à partir de la chaleur terrestre alors que le concept de développement durable n'existait pas encore. À ce jour, la Toscane reste précurseur dans le domaine des énergies renouvelables.

L'Italie se construit un avenir durable grâce à l'innovation

L'un des objectifs de l'Italie est de créer un avenir durable. Non seulement pour les générations futures, mais aussi parce qu'elle permet aux entreprises et aux consommateurs de réaliser des économies grâce à une utilisation judicieuse des ressources. Le développement durable est également l'un des objectifs de l'Agenda 2030 des Nations Unies et l'un des secteurs les plus importants au sein de l'Union européenne. L'Italie est également l'un des pays les plus efficaces de l'UE en matière de consommation d'énergie par rapport au PIB : en Italie, elle est inférieure de 18% à la moyenne de l'UE.

Tout simplement extraordinaire : tous les secteurs de l’économie s’engagent

345 000 entreprises leaders du « Made in Italy » ont mis en pratique les principes de l'économie verte. Dans tous les secteurs de l'économie, une grande attention est accordée aux techniques à faible impact environnemental, telles que recyclage, utilisation des énergies renouvelables et recherche de solutions innovantes. Cela s'applique à tous les secteurs du "Made in Italy" : design, agroalimentaire, mode ou industrie automobile. Le secteur immobilier accorde également beaucoup d'attention à la durabilité : le bâtiment est responsable de 40% des émissions de CO2, raison pour laquelle Nino D'Incecco, directeur commercial d'A-FOLD House, précise : « Il est important de devenir plus durable : matériaux naturels, chaînes d'approvisionnement certifiées, optimisation des processus et logistique sont des facteurs cruciaux. »

Le recyclage ? Du win-win

Citoyens et entreprises travaillent main dans la main pour obtenir des résultats dans la gestion des déchets. Si les objectifs de l’UE visent la suppression de 65% des déchets industriels et municipaux d’ici 2025, l’Italie les a déjà largement dépassés, avec près de 79% ! Le recyclage des déchets est bon à la fois pour les entreprises, la planète et les consommateurs, réduisant les coûts de suppression et les coûts d'achat des matériaux. Cela réduit à la fois l'impact sur l'environnement et le prix final du produit : une stratégie win-win.

Découvrez ce que représente le « Made in Italy » dans le développement durable

La UneLe fil info Partager
Sommaire