Accueil Économie Entreprises

Legoland à Charleroi: un site unique en Wallonie, qui a eu du mal à se remettre du départ de Caterpillar

Avec ses 93 hectares, le site de Caterpillar se devait d’accueillir un projet d’envergure. Ce ne sera pas le constructeur automobile Thunder Power, mais le parc d’attractions Legoland.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Six ans. C’est le temps qu’il aura fallu pour donner une nouvelle vie à ce site industriel de 93 hectares, si bien situé, aux confins de Charleroi et à deux minutes des autoroutes (tant celle qui mène à Bruxelles que celle qui mène de Tournai à Liège). Depuis la fermeture de Caterpillar, la ville de Charleroi – via la cellule Catch (mise sur pied suite à la fermeture de Caterpillar en vue de redéployer l’économie du bassin carolo), pilotée alors par l’actuel secrétaire d’Etat à la Relance économique, Thomas Dermine (PS) – et la Région wallonne n’ont pas ménagé leurs efforts pour la reconversion de ce fleuron. Tant pour une question de symbole (la fermeture de Caterpillar ayant été vécue comme un traumatisme dans une ville que Paul Magnette, le président des socialistes francophones, venait de conquérir) que de vitalité économique (il fallait inverser la tendance d’un déclin industriel). « La première étape consistait à négocier avec Caterpillar pour récupérer le site pour un euro symbolique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Kolp Manuel, mardi 30 août 2022, 20:39

    Dans max 2 ans Lego retire ses billes. C'est juste une stratégie de levier par rapport pour faire réagir d'autres sites potentiels mieux situés pour avoir 150 ou 200 millions d'investissements locaux typiquement sur la France.

  • Posté par Vanloo , mardi 30 août 2022, 20:27

    Des joujoux maintenant drôle de façon de réindustrialiser la Wallonie Et ce sera encore très certainement l'argent public qui paiera pour la dépollution du site via leurs bidules comme la SOGEPA, la SARSI et autres machins para-public

  • Posté par Stassart Guy, mardi 30 août 2022, 20:00

    Encore un ballon de baudruche que nos amis du PS carolo ont l'habitude de nous apporter. Ils ont signé un document non contraignant. Donc dans quelques mois, le contrat va partir en fumée tout comme avec le constructeur automobile chinois Thunder Power et ses voitures électriques

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 30 août 2022, 19:31

    cool

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs