Accueil Culture Arts plastiques

Arthur Jafa et Cyprien Gaillard secouent le public de Luma

À Arles, la saison des expositions d’été se prolonge magistralement à la Fondation Luma avec des artistes mêlant magistralement art et politique.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Reine de l’été avec ses Rencontres internationales de la photographie (dont la plupart des expositions se prolongent jusqu’au 25 septembre), Arles reste un pôle d’attraction majeur au moment de la rentrée grâce aux nombreuses propositions de la Fondation Luma. D’abord, il y a la tour de Gehry, le superbe parc de notre compatriote Bas Smets, les nombreuses œuvres permanentes (Philippe Parreno, Carsten Höller, Tino Sehgal, Dominique Gonzalez-Foerster…) et la collection (im-)permanente occupant une large partie de l’espace.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs