Accueil Monde Proche-Orient

Irak: l’insaisissable et indispensable Moqtada al-Sadr derrière la révolte sanglante de Bagdad

Le dirigeant et religieux chiite al-Sadr est au cœur d’une révolte qui a pris un tour sanglant lundi à Bagdad. Ce personnage, issu d’une longue lignée chiite, est devenu incontournable en 20 ans… et vient pourtant d’annoncer quitter la politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Le calme après la tempête. Lundi, en plein cœur de la plus grande ville d’Irak, des obus de mortiers ont été tirés. Sept. Qui sont tombés dans la Zone verte, ce fameux quartier de Bagdad où s’alignent les grandes institutions internationales et irakiennes. Et l’homme qui est derrière la foule des manifestants a un quartier à son nom à quelques kilomètres de là, Sadr City.

Mardi, doucement, les partisans de Moqtada al-Sadr ont quitté la Zone verte après des affrontements qui ont fait 30 morts en 24 heures dans leurs rangs. A l’appel de leur champion, ils ont déposé les armes alors qu’ils avaient envahi le siège du gouvernement la veille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs