Accueil Belgique Politique

Georges-Louis Bouchez veut limiter les allocations de chômage à une période de deux ans

Cette mesure permettrait, selon le président du MR, de baisser l’impôt sur le travail.

Temps de lecture: 1 min

Dans un entretien accordé à Sudinfo, le président du MR Georges-Louis Bouchez explique vouloir limiter les allocations de chômage après deux ans afin de pouvoir baisser les impôts sur le travail. « Notre objectif, c’est une baisse d’impôt de 8 à 10 milliards d’euros. Il peut y avoir une partie en shift, mais pour nous, ça doit être essentiellement un tax cut : baisser la fiscalité. Baisser l’impôt sur le travail peut se faire rapidement », explique-t-il.

Interrogé sur Bel RTL à ce sujet ce mardi matin, il rappelle que la Belgique compte 140.000 métiers en pénurie. « Il est logique qu’après deux ans, il soit demandé à un demandeur d’emploi de rendre service à la communauté ». Il regrette que la Belgique ait un des plus faibles taux d’emploi de l’Union européenne. Le président du MR précise néanmoins qu’une personne pourrait conserver ses allocations « à condition de rendre service à la société ». « La solidarité doit aller dans les deux sens. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 1 septembre 2022, 16:57

    La solution est pourtant à portée de main ! Chaque chômeur en fin de droit est nommé administrateur pour un parti dans un Publifin quelconque et touche ses dringuelles sans même devoir assister aux réunions. Et hop ! sans que cela coûte plus, on a lis fin au chômage !

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 1 septembre 2022, 16:21

    Tiens ? Un fasciste qui fait du communisme (en URSS il n'y avait pas de chômeurs, les gens étaient mis au travail obligé ; les Boches nous imposaient le STO).

  • Posté par non non, jeudi 1 septembre 2022, 13:17

    La Belgique esr le seul pays au monde qui donne le chômage à vie.

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 1 septembre 2022, 16:30

    Et l'enseignement gratuit, et les soins de santé, et la pension. Sûr que vous n'en avez jamais bénéficié (ou, dans votre langage, "profité") ? Ouuh, quel horrible "assisté" !

  • Posté par c006ED7, jeudi 1 septembre 2022, 13:12

    Houlà, il s'attaque frontalement à une grosse partie de l'électorat PS : les dynasties de glandouilleurs et autres cas sociaux qui ne sont pas au chomage mais refusent en faite de travailler. Maintenant pour être crédible il devrait s'attaquer à une autre catégorie de profiteurs : la classe politique. Parce que si lui, Georges-Louis travaille, sa rémunération est tout autant du vol : un petit passage sur Cumuleo donne envie de vomir.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une