Accueil Ma Santé

Pourquoi la rétention d’eau est-elle plus marquée quand il fait chaud?

Des pieds, des chevilles, des jambes ou même des doigts gonflés… Nous avons tous déjà vécu ce phénomène lorsque les températures grimpent. Ce qu’on appelle souvent « rétention d’eau » est particulièrement accentué quand il fait chaud. Mais d’autres facteurs peuvent l’expliquer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Notre corps est constitué à 65 % d’eau. Drainée et transportée par différents organes, cette eau sert essentiellement à hydrater l’ensemble de notre organisme. Il arrive cependant qu’elle s’accumule et soit stockée dans certaines parties du corps. Des œdèmes se forment au niveau de nos jambes par exemple, elles gonflent. C’est ce qu’on appelle communément la rétention d’eau. Provoqué par des facteurs multiples, ce phénomène est particulièrement marqué en cas de forte chaleur. « Lorsqu’il fait chaud, notre corps cherche à éliminer de la chaleur pour rester en homéothermie, c’est-à-dire dans la marge de températures dans laquelle il peut fonctionner normalement, soit environ 37 degrés en température centrale », détaille le Dr Christophe Barbut, médecin généraliste et président du collège de médecine générale. « Pour éliminer la chaleur, une des solutions que notre corps trouve, c’est de dilater les vaisseaux périphériques, ceux qui se trouvent sous notre peau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ma Santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs