Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Felice Mazzù évoque la probable arrivée d’Amadou Diawara à Anderlecht: «C’est une bonne nouvelle, il a un profil qui nous manque dans le noyau»

Le coach a préfacé le match contre Gand jeudi soir (20h30) après avoir longuement évoqué le marché des transferts.

Temps de lecture: 2 min

Quatre jours après une cinquième défaite de rang dans le derby bruxellois, Anderlecht accueille Gand en match en retard de la cinquième journée. À cette occasion, Felice Mazzù fêtera son 300e match sur le banc d’un match de Pro League. Face à un Hein Vanhaezebrouck qui est une bête noire pour lui. En 21 affrontements en championnat, le T1 d’Anderlecht n’a gagné que quatre fois. « Ce serait bien de faire comme l’Union et de battre Hein cinq fois d’affilée », indique Mazzù avec le sourire. « Plus sérieusement, c’est peut-être le meilleur coach actuel dans le championnat. À moi de trouver les solutions face à un coach qui a un énorme charisme et parfois une emprise sur le corps arbitral. »

« Le joueur non officialisé est une bonne nouvelle »

Pour faire face à ce défi, il pourra compter sur un groupe relativement complet. « Tout le monde est prêt », précise Mazzù avant d’ajouter une exception. « Ashimeru s’entraîne avec nous mais il a toujours un bandage sur le genou. Il est proche d’être prêt mais Gand arrive sans doute un peu tôt. » Le Ghanéen pourrait ne pas être le seul élément manquant dans le groupe puisque le mercato agite les noyaux un peu partout en Europe. Du côté des Mauves, Benito Raman et Kristoffer Olsson sont proches d’un départ. Respectivement pour l’AZ Alkmaar et Midtjylland. « On vit avec le mercato », peste le coach carolo. « Je serai content quand il sera terminé. On verra ce qui se passe. Vous parlez de Benito Raman, je vois un garçon toujours à fond avec nous même s’il n’a pas le temps de jeu espéré. »

Des possibles départs et une arrivée qui se confirme de plus en plus, celle d’Amadou Diawara en provenance de l’AS Rome. « Le joueur non officialisé est une bonne nouvelle », avance Felice Mazzù qui avait déjà pu analyser ses caractéristiques par le passé. « Lors de mon bref passage à Genk, j’avais pu analyser son profil avant les rencontres contre Naples. On a refait des analyses ces derniers jours avec mon staff. Il a un profil qui nous manque dans le noyau au niveau de l’intensité et des muscles. À moi de gérer son manque de rythme à court terme mais sur le long terme, il n’y aura pas de problème. »

À lire aussi un-joueur-de-la-roma-bientot-anderlecht-amadou-diawara-pourrait-venir-muscler

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb