Accueil Monde Europe

Hongrie: Orban sacrifie l’encadrement des prix de l’énergie

Mi-juillet, le gouvernement magyar enterrait partiellement une mesure phare instaurée en 2013, qui offrait aux ménages des tarifs hyper-avantageux. Si ce renoncement inquiète les Hongrois alors que l’hiver se rapproche, la popularité du parti Fidesz, à la tête du pays depuis douze ans, reste importante.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pendant la campagne des élections législatives du 3 avril, Viktor Orban et son parti Fidesz n’ont cessé de clamer que la coalition d’opposition unie, menée par le conservateur indépendant Peter Marki-Zay, imposerait des mesures d’austérité si elle s’emparait du pouvoir. Exemple principal agité par le camp Fidesz : la suppression de l’encadrement des prix de l’énergie, mesure phare du gouvernement Orban instaurée en 2013, qui offrait aux Hongrois un gaz et une électricité parmi les moins onéreux d’Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs