Accueil Belgique Politique

Podcast – Energie: pas de Codeco miracle

Temps de lecture: 1 min

Les ministres fédéraux, les différents ministres de l’Energie et les ministres-présidents des Régions et des Communautés se sont réunis pour un Codeco mercredi après-midi. Leur objectif : faire baisser la facture d’énergie des Belges. On analyse tout de suite les mesures prises avec Bernard Demonty, chef du service politique.

Découvrez « Grand angle » dans votre podcast « À propos », qui est notre sélection de l’actualité, du lundi au vendredi dès 5 heures sur Le Soir et votre plateforme de podcasts préférée (Spotify, Apple Podcasts, Amazon Music, Podcast Addict). Retrouvez tous les podcasts du journal Le Soir sur https://podcasts.lesoir.be.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Van Ars Odette, jeudi 1 septembre 2022, 11:38

    En s'alignant, aveuglement sur la position strictement économique des usa (abattre la Russie économiquement sous prétexte de la défense de la démocratie...il est clair, en effet, que les usa ont défendu la démocratie en Irak, au Vietnam, au Chili,...), l'union européenne va faire payer à ses citoyens son irresponsabilité ! Il convient d'espérer que les Italiens, par leurs votes, expulseront les partis néolibéraux de la vie politique italienne voire européenne et détruiront cette union européenne, qui sous couvert de la défense des valeurs démocratiques, n'est en réalité qu'une union financière des multinationales imposant une société financière totalitaire !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 1 septembre 2022, 17:34

    Merci, Mme Van Ars, de nous rappeler votre amour pour le pari fasciste "Fratelli d'Italia" de Mme Meloni. Un petit coup d'œil sur les conséquences du fascisme en Europe dans les années '30 et '40 serait pourtant salutaire à votre édification personnelle. Votre but est donc de détruire l'Union Européenne pour lui substituer un régime vraiment autoritaire?

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Budget: la Wallonie attend la sanction de Moody’s

L’an dernier, l’agence de notation avait dégradé l’appréciation de la Région juste avant les débats budgétaires. Cette fois, la note se fait attendre. Suspense : le déficit est revu à la baisse, mais la dette continue de s’accroître.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs