Accueil Sports Football Football belge Union Saint-Gilloise

L’Union est vite passée du paradis à l’enfer

Punie par le réalisme anversois et ses trop nombreuses erreurs défensives, l’équipe de Karel Geraerts a connu une soirée cauchemardesque au Bosuil. L’Antwerp, de son côté, signe un 18 sur 18.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En l’espace de quatre jours à peine, l’Union saint-gilloise est passée par toutes les émotions. À peine remis de son succès dans le derby bruxellois, l’équipe de Karel Geraerts a logiquement mordu la poussière sur la pelouse d’une formation anversoise qui se positionne idéalement dans cette course au titre qui hante les nuits de son richissime président, Paul Gheysens. Et de quelle manière, encore bien ! Battue à une seule reprise à l’extérieur en 30 matches de phase classique, la saison dernière, l’Union a déjà doublé ce total puisqu’avant le match de mercredi soir, elle s’était déjà perdue en chemin à Malines, lors de la 3e journée (3-0)…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Saint-Gilloise

L’Union Saint-Gilloise part en stage au grand complet

L’Union Saint-Gilloise s’envole ce lundi pour l’Espagne où elle y sera en stage jusqu’à samedi. Et ce, avec Koki Machida, blessé depuis le début de la saison. Ainsi qu’avec un petit nouveau : Casper Terho, un jeune Finlandais de 19 ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs