Accueil La Une Économie

Enfin une nouvelle vie pour l’abattoir de Bastogne

Marcel Peters et Bernard Gotta, deux entrepreneurs liégeois du secteur viandeux, vont redéployer l’activité de l’abattoir, à l’arrêt depuis l’affaire Veviba début 2018. La relance est prévue pour fin 2024.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Cela fait des mois et même des années que les éleveurs de bovins de la grande région bastognarde attendaient un renouveau de l’abattoir de leur ville, stoppé net depuis l’affaire Veviba, du nom de l’entreprise qui gérait cette structure jusqu’à ce que diverses malversations apparaissent et fassent fermer cet outil agro-industriel, début 2018.

Depuis lors, l’intercommunale Idélux a ferraillé pour trouver un repreneur solide. Dans un premier temps, un patron flamand du secteur de la viande fut annoncé mais ce ne fut qu’un bref mirage. Idélux est alors reparti prospecter et a établi ces derniers mois 106 contacts personnalisés avec des repreneurs potentiels européens. Finalement, c’est un duo de patrons liégeois qui a jeté son dévolu sur cette structure, pour y développer un projet qui se veut costaud dans le fond et la forme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs