Accueil Société Régions Wallonie

Wallonie: une grève de la TEC qui pourrait durer plusieurs jours perturbe le réseau

Un mouvement de grève spontanée est en cours dans la région de Mons Borinage.

Temps de lecture: 1 min

Il n’y a pas eu de préavis de grève de la part des chauffeurs de la TEC ce jeudi. Le mouvement est spontané. Ils dénoncent un ras-le-bol au sein de la profession.

Concrètement, cela provoque d’énormes perturbations sur toutes les lignes de Mons, du Borinage et des Hauts-Pays. Retrouvez ici la liste des parcours supprimés. La grève risque de se prolonger jusqu’à ce vendredi et même ce week-end. Selon les informations de Sudinfo , les chauffeurs semblent déterminés.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 1 septembre 2022, 18:08

    "Une grève de la TEC (...)"? LE transport en commun, donc LE TEC!

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 1 septembre 2022, 14:19

    Il n'y a pas à dire , la Wallonie cultive le goût immense de grève pour rien !! Et çà sans préavis, donc le personnel pas payé !!!

  • Posté par collin liliane, jeudi 1 septembre 2022, 12:04

    Au moment de la rentrée scolaire... Conscience professionnelle: 0

  • Posté par collin liliane, jeudi 1 septembre 2022, 12:03

    Le Teck, le matériau qui ne bouge pas :-)

  • Posté par BEKE Eric, jeudi 1 septembre 2022, 12:02

    On reprend les mauvaises habitudes... Pourrait-on avoir quelques précisions quant au "ras-le-bol"?

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo