Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: un réacteur nucléaire de Zaporijjia arrêté suite à des bombardements russes

Un réacteur de la centrale nucléaire de Zaporijjia a été mis à l’arrêt ce jeudi, suite à un bombardement russe sur le site. Ce bombardement survient alors qu’une inspection de l’AIEA est prévue dans la zone prochainement.

Temps de lecture: 2 min

Un réacteur à la centrale nucléaire de Zaporijjia (sud de l’Ukraine) a été arrêté en raison de bombardements russes, a indiqué jeudi l’opérateur ukrainien des centrales atomiques Energoatom alors qu’une inspection de l’AIEA est attendue sur le site.

A 1h57 GMT, à la suite d’« un bombardement de mortier sur le site de la centrale de Zaporijjia, le système d’urgence a été activé et l’unité numéro 5, arrêtée », a indiqué Energoatom dans un communiqué sur Telegram.

Une ligne électrique de secours a par ailleurs été endommagée, a précisé le groupe tout en ajoutant qu’un des six réacteurs de la centrale, la plus grande d’Europe, continuait de fonctionner.

Ce dernier incident intervient alors qu’une mission de l’Agence internationale pour l’énergie atomique se dirige jeudi vers la centrale contrôlée par les troupes russes.

Réaction de l’AIEA

« Il y avait des activités militaires, y compris ce matin, il y a quelques minutes » mais « nous ne nous arrêtons pas, nous bougeons », a déclaré à la presse le directeur général de l’AIEA Rafael Grossi avant le départ de cette mission jeudi matin de la ville de Zaporijjia, située à 120 kilomètres de route de la centrale.

« Nous allons commencer immédiatement l’évaluation de la situation sécuritaire à la centrale », a-t-il ajouté. Les deux belligérants s’accusent depuis des semaines de mettre en danger la sécurité de cette centrale nucléaire, la plus grande d’Europe.

Dans la matinée, les autorités ukrainiennes ont à nouveau accusé la Russie d’effectuer des frappes d’artillerie sur Energodar, ville où se trouve la centrale de Zaporijjia.

À lire aussi Guerre en Ukraine: «Le risque, à Zaporijia, c’est la perte des systèmes de refroidissement»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 2 septembre 2022, 12:34

    À l'attention de tous les théoriciens qui attribuent tantôt les bombardements aux Russes, tantôt aux Ukrainiens, il faudrait être moins péremptoires dans les affirmations réciproques. Ceci dit, faut-il faire confiance aux commentateurs qui font régulièrement assaut de propagande en faveur de Putin, celui qui depuis des décennies, a bien démontré sa propension maladive à mentir au monde entier et à son propre peuple? Notamment quand le 23 février dernier, il affirmait encore que les chars massés à la frontière ukrainienne étaient simplement en manœuvres et allaient se retirer? Quand il niait que le vaisseau amiral de sa flotte avait été coulé? Quand il démentait les exactions russes à Marioupol ou Boutcha? De la propagande, il y en a sans doute aussi du côté ukrainien, mais eux n'ont pas envahi la Russie le 24 février dernier.

  • Posté par Vador Dark, jeudi 1 septembre 2022, 14:39

    Les inspecteurs de l'AIEA ont fait preuve de manque de jugeote en choisissant un itinéraire partant du territoire occupé par les forces Ukrainiennes et devant traverser la ligne de front avec d'arriver sur le territoire occupé par les Russes, dont la centrale fait partie. Cela donne aux Ukrainiens l'occasion de bombarder les inspecteurs en essayant de faire porter le chapeau à la Russie. Si les inspecteurs étaient partis du territoire occupé par les Russes, ils n'auraient pas eu à traverser une ligne de front et auraient été moins exposé aux tirs Ukrainiens.

  • Posté par Vador Dark, jeudi 1 septembre 2022, 21:19

    Jean-Louis, pas besoin d'inventer des théories conspirationnistes à mon égard, j'utilise simplement la matière grise qui se trouve entre mes deux oreilles. Affirmer que les Russes tireraient sur la centrale qu'ils occupent eux-même depuis des mois est aussi farfelu que d'affirmer que vous ou moi nous amuserions à quotidiennement à nous taper sur notre propre tête avec un marteau, c'est complètement ridicule. Si cela vous intéresse, vous pouvez consulter l'article suivant: https://www.moonofalabama.org/2022/08/ukraine-a-counteroffensive-that-was-destined-to-fail.html#more

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 1 septembre 2022, 15:15

    Il en sait des choses le Vador. Source FSB?

  • Posté par Bouram Cedric, jeudi 1 septembre 2022, 13:36

    Faudrait quand même que quelqu'un explique à poutine que ce n'est pas en s'autobombardant qu'il va gagner la guerre mdr

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une