Accueil Belgique Politique

Wallonie: les logements inoccupés seront plus facilement détectés

Désormais d’application, un décret wallon prévoit que les consommations d’eau et d’électricité pourront être fournies aux communes pour leur permettre d’agir sur les immeubles vides. Tour de vis en vue.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

En Wallonie, la date du 1er septembre 2022 marque une étape importante dans la lutte contre les logements inoccupés, une plaie persistante, essentiellement en milieu urbain, alors que de nombreux ménages sont en quête d’un toit convenable. Un nouveau décret entre en application. Il durcit clairement le ton à l’égard des propriétaires en offrant de nouvelles armes aux communes et aux associations actives en faveur du droit au logement.

« La nouvelle législation renverse la charge de la preuve en introduisant la présomption d’immeuble inoccupé, qui permet d’agir rapidement », résume Christophe Collignon (PS).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par VERDOODT Jean-marie, vendredi 2 septembre 2022, 11:29

    Et si je préfère garder un logement vide, c'est MON problème et MA décision ! Que ces "autorités" regardent le parc des logements sociaux, ils vont en trouver des logements vides mais il vaut mieux emm.... les particuliers, cela coûte moins cher !!

  • Posté par Nivaille , vendredi 2 septembre 2022, 10:25

    Le retour de Monsieur pipi !!!!

  • Posté par Bassette André, vendredi 2 septembre 2022, 8:59

    Si on avait maintenu le nombre et le rôle des agents de quartier comme ce fût le cas pendant des décennies il y a belle lurette que les logements inoccupés auraient été détectés.

  • Posté par Bonmariage Vincent, vendredi 2 septembre 2022, 8:15

    c'est le "public" qui a le plus le logements vides... il va se taxer lui-même ?

  • Posté par c006E95, jeudi 1 septembre 2022, 22:30

    Le retour de la GESTAPO.. mais rouge-verte

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs