Accueil Économie Finances

Indexation des salaires: une hausse de plus de 10% attendue pour 2023

En janvier 2023, les secteurs comme la CP200 se dirigent vers une indexation des salaires de plus de 10 %. Des milliers d’entreprises sont concernées, d’après une estimation de la société de ressources humaines SD Worx.

Temps de lecture: 2 min

Les secteurs où les salaires sont indexés une fois par an, souvent à partir de janvier, comme la CP200, qui compte près de 60.000 entreprises et 500.000 employés, se dirigent vers une indexation de plus de 10 % en janvier 2023, selon une estimation mardi de la société de ressources humaines SD Worx.

Cette estimation intervient après la publication ce mardi des chiffres de l’inflation en Belgique en août, laquelle a atteint 9,94 %, une première depuis 1976. L’inflation sur la base de l’indice santé a augmenté, quant à elle, de 9,07 % en juillet à 9,70 % en août.

« Une prévision n’offre aucune certitude, mais il est déjà clair que la forte inflation des mois passés et à venir entraînera des indexations salariales d’une rapidité et d’une ampleur sans précédent. Par rapport aux 10 à 15 dernières années, le taux d’indexation normal était en moyenne inférieur à 2 % par an », souligne SD Worx dans un communiqué.

Indexation prévue dans de multiples secteurs

Outre la CP200, pour laquelle l’indexation future est pour l’heure estimée par SD Worx à 10,03 % au 1er janvier, l’indexation devrait également dépasser 10 % dans l’horeca (CP 302), l’industrie alimentaire (CP 118 et 220), le transport routier pour compte d’autrui (CP 140.03) et le commerce international, du transport et de la logistique (CP 226).

Dans les secteurs où les salaires sont indexés lors du dépassement de l’indice pivot, les indexations se succèdent rapidement. Par exemple, les salaires des travailleurs du secteur de la santé (hôpitaux, maisons de repos et de soins, etc.) seront probablement indexés cinq fois de 2 % cette année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par D Marc, vendredi 2 septembre 2022, 8:47

    Il ne faut pas oublier que l'indexation des salaires se fait "après coup". Ce n'est pas l'indexation des salaires qui est à l'origine de l'inflation. L'indexation des salaires se fait avec retard sur l'augmentation des prix (parfois un an) et le travailleur perd du pouvoir d'achat même avec l'indexation "automatique". Une grande partie des travailleurs sont à la limite de la "survie" et la non indexation les conduirait vers le CPAS, ce qui n'est évidemment pas une solution pour les finances publiques.

  • Posté par De Kegel André, jeudi 1 septembre 2022, 19:59

    Si on résume bien, Poutine est parvenu à foutre le b...del dans ce qui reste de l'UE. Alors une réforme de ce machin constitué d'une majorité de tordus doit être faite. 1ère mesure: destitution immédiate des commissaires européens. 2ème mesure: démission de tous les élus européens 3ème mesure: licenciement de tous les fonctionnaires européens. 4ème mesure: nouvelles élections. Les nouveaux candidats devront prouver qu'ils n'ont jamais trempé dans cette pourriture qu'est l'UE. Je sais, je rêve, cela ne se fera jamais donc on continuera à nager dans la m... Le premier qui fera des vagues recevra les félicitations du parlement européen.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 1 septembre 2022, 22:40

    Loi Dekegel ,version synthétique: ajouter du bordel au bordel, dit aussi populisme.

Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière