Accueil Sports Tennis Grands Chelems

US Open: malgré la perte du premier set et un nez en sang, Rafael Nadal renverse Fognini et se qualifie pour le troisième tour (vidéo)

L’Espagnol s’est fait peur durant le match.

Vidéo - Temps de lecture: 3 min

Auteur d’un début de match catastrophique et malgré un coup de raquette dans le nez, Rafael Nadal, 3e mondial, a renversé l’Italien Fabio Fognini (60e) 2-6, 6-4, 6-2, 6-1, jeudi au 2e tour de l’US Open.

« C’est un des pires débuts de partie de ma carrière. Je suis toujours là et ça veut beaucoup dire pour moi », a commenté Nadal. « Mais ce n’était pas un bon match », a-t-il insisté.

Face au premier joueur à avoir réussi à remonter deux sets contre lui en Grand Chelem pour finalement le battre, en 2015 déjà à Flushing Meadows, le Majorquin de 36 ans a été hors jeu pendant un set et demi, jusqu’à être mené 6-2, 4-2.

Pour en arriver là, il a commis une avalanche de fautes directes et les « vamos », « vas-y » ou autres conseils de son entraîneur Carlos Moya (les coachs sont autorisés à parler aux joueurs durant les matchs à l’occasion de cet US Open) ne semblaient rien devoir y faire, Nadal s’enfonçait.

Et pourtant, il a alors renversé la vapeur pour égaliser à un set partout et se détacher 3-1 dans la troisième manche, la nonchalance de Fognini lui valant de commettre à son tour des fautes directes à la pelle.

« J’ai essayé de jouer un peu mieux, de toute façon ça ne pouvait pas être pire », a-t-il commenté en expliquant s’être concentré pour remettre plus de balles dans le court pour retrouver la confiance avant d’accélérer.

« Ce genre de matchs arrivent, mais je n’espère pas trop souvent », a-t-il ajouté.

« J’étais un peu sonné »

Un très mauvais jeu de service de sa part a permis à Fognini de débreaker pour revenir à 3-2, mais ce ne fut qu’un bref ratage pour l’Espagnol qui est reparti de l’avant.

Il semblait alors se diriger vers une victoire tranquille, mais un incident a failli de nouveau modifier le cours de la partie alors que Nadal menait 3-0 dans le 4e set : sur un revers en extension, sa raquette a rebondi par terre et lui est revenue en plein visage. A moitié sonné, saignant de l’arête du nez, l’Espagnol s’est allongé, les yeux fermés, le temps de se faire soigner sur le court.

« J’étais un peu sonné et ça fait un peu mal », a-t-il raconté. « Ca m’était déjà arrivé avec un club de golf, mais jamais avec une raquette de tennis ! »

Il a repris le jeu, un pansement sur le nez, et a mis quelques minutes et quelques échanges à se remettre dans la partie, mais Fognini n’a pu en profiter.

Au troisième tour, l’Espagnol aux 22 titres du Grand Chelem (record) affrontera le Français Richard Gasquet (91e) contre lequel il n’a jamais perdu en 17 confrontations sur le circuit principal.

« Peu importe le passé, c’est une chance pour tous les deux de passer en 8es de finale et il faudra que je joue un peu plus au niveau où je joue à l’entraînement », a affirmé Nadal.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb