Accueil Belgique Politique

Aides à la crise énergétique: «L’Etat n’a pas de poches illimitées», prévient Alexander De Croo

Le Premier ministre Alexander De Croo s’est exprimé au sujet des entreprises et secteurs touchés par la crise énergétique ce vendredi matin. Abordant les aides qui seront apportées aux indépendants, il prévient cependant que « l’Etat n’a pas de poches illimitées », insistant sur l’importance d’une action européenne.

Temps de lecture: 2 min

Le fédéral rencontrera lundi « les fédérations d’employeurs et d’indépendants », « avec les ministres-présidents (des Régions et Communautés, ndlr) et les ministres concernés », a indiqué vendredi matin le Premier ministre Alexander De Croo, au micro de la radio Bel RTL.

Cette réunion avec notamment des représentants de la FEB, de syndicats et de fédérations de secteurs particulièrement touchés par la crise énergétique, selon son cabinet, se penchera sur les aides qui peuvent être apportées aux indépendants et entreprises confrontés à des factures d’énergie qui explosent.

L’État n’a cependant « pas des poches illimitées », a déjà prévenu le Premier ministre, qui réitère son attente d’une action au niveau européen. « La solution ne viendra que d’une intervention internationale sur les marchés de l’électricité et du gaz », a ajouté M. De Croo (Open VLD).

Une réunion extraordinaire des ministres européens de l’Énergie est prévue le 9 septembre et la Commission européenne est toujours attendue sur son analyse des possibilités de revoir structurellement le fonctionnement du marché de l’électricité, dans lequel le prix du gaz joue un rôle déterminant en Europe.

« Les gouvernements font tout pour aider au maximum les gens », a assuré vendredi M. De Croo, qui « comprend la colère » des citoyens confrontés à des factures impayables.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

46 Commentaires

  • Posté par Halut Michele, lundi 5 septembre 2022, 9:07

    Ce gouvernement qui a laisse trainer les choses au niveau du nucléaire va devoir affronter des mouvements sociaux d’une ampleur gigantesque

  • Posté par Halut Michele, lundi 5 septembre 2022, 9:05

    Mais nous non plus, nous aurions même des poches plutôt limitées. Nous n’avons pas demandé cette guerre.

  • Posté par Jean Luc, vendredi 2 septembre 2022, 13:29

    «L’Etat n’a pas de poches illimitées» - Le citoyen non plus, savez-vous! Mais l'Etat, lui, s'en met plein les poches avec les taxes sur l'énergie, qui sont proportionnelles à son prix - vous êtes un hypocrite, M. De Croo, comme tous les politicards.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 3 septembre 2022, 11:40

    Pour mémoire, l'État c'est nous, M. Jean Luc. Il y a les dérapages, il y a les excès, il y a les structures ahurissantes. J'ai la faiblesse de croire que pour spectaculaire que ça paraisse, et choquant, cela ne constitue cependant pas l'essentiel du fonctionnement. Mais d'une part, il y a possibilité de voter aux élections pour changer les choses ou influer sur elles. Il y a moyens de mener des actions en justice. Il y a moyen de l'exposer sur la place publique. D'autre part, si vous n'aviez pas l'état, vous n'auriez ni infrastructures, ni pensions, ni santé publique, ni sécurité sociale, ni justice, ni transports publics, ... Alors, l'État, on peut être bien content qu'il existe au sein d'une société démocratique.

  • Posté par massacry olivier, vendredi 2 septembre 2022, 22:02

    Bonne nouvelle alors, le déficit de l'Etat diminue ! youpie.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une