Accueil Économie Finances

BNP Paribas Fortis va-t-il augmenter ses taux d’intérêt?

Fin juillet, la BCE avait remonté ses taux à 0 % pour la première fois en onze ans. Les banques ne doivent dès lors plus payer pour laisser de l’argent auprès de la BCE.

Temps de lecture: 3 min

Une augmentation des taux d’intérêt sur les comptes d’épargne de BNP Paribas Fortis n’est pas envisagée pour l’instant. « Il est tout simplement trop tôt pour donner une réponse claire à ce sujet », a estimé vendredi Max Jadot, le CEO de BNP Paribas Fortis, lors de la présentation des résultats semestriels de la banque.

Les banques ayant dû payer un taux d’intérêt négatif pendant des années sur l’argent qu’elles déposaient auprès de la Banque centrale européenne (BCE), les taux d’intérêt sur la plupart des comptes d’épargne réglementés sont actuellement au minimum de 0,11 % (0,01 % de taux de base et 0,10 % de prime de fidélité), et ce depuis plusieurs années.

0 % pour la première fois depuis 11 ans

Fin juillet, la BCE avait remonté ses taux à 0 % pour la première fois en onze ans à la suite de l’explosion de l’inflation en Europe. Les banques ne doivent dès lors plus payer pour laisser de l’argent auprès de la BCE. De plus, tout laisse présager une nouvelle hausse des taux d’intérêt la semaine prochaine, peut-être de 0,5 ou même de 0,75 point de pourcentage, a fait remarquer le patron de BNP Paribas Fortis.

Malgré cette embellie, les grandes banques du pays semblent pour l’instant ne pas vouloir faire remonter également les taux d’intérêt sur les comptes d’épargne, au regret des épargnants, qui ne reçoivent donc pas une rémunération plus élevée pour l’argent qui y est placé.

A prévoir « si la tendance actuelle se poursuit »

« Il est trop tôt pour dire quand les taux d’intérêt vont augmenter », a prévenu vendredi Max Jadot. Non seulement le taux de la BCE joue un rôle dans la décision, mais il y a aussi les taux d’intérêt à long terme belges, qui ont fortement augmenté cette année, mais ont reculé en juillet et début août. « De plus, les taxes bancaires sont un élément du coût de l’épargne chez nous et cela pèse sur la décision », a également indiqué le CEO.

Une hausse des taux d’intérêt est toutefois à prévoir « si la tendance actuelle se poursuit », a-t-il cependant concédé.

Début août, le CEO de Belfius, Marc Raisière, avait dit qu’il y avait peu de chances que les banques augmentent leurs taux d’épargne cette année. Une semaine plus tard, cependant, son homologue de KBC, Johan Thijs, avait laissé entendre qu’une hausse des taux d’intérêt pourrait encore être une possibilité cette année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par non non, vendredi 2 septembre 2022, 15:07

    oui pour les emprunts hypothécaires et autres mais pas un sous sur les comptes déposés chez eux.

Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière