Accueil Économie Mon argent

Crédit immo: les taux variables vont-ils faire leur retour?

Alors que la grande majorité des acquéreurs optent toujours pour un crédit à taux « fixe », certains reconsidèrent aujourd’hui les formules variables. Une conséquence de la remontée des taux. Quelles implications si on fait ce choix ? On fait le point.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On avait presque oublié leur existence… Ces dernières années, rares étaient les candidats acquéreurs qui concluaient un crédit hypothécaire avec un taux variable. Peu étonnant : les taux étant alors au ras des pâquerettes, on avait tout intérêt à sécuriser son financement à un niveau très bas puisque – on le rappelle – le principe du taux fixe est qu’il ne bougera pas (et vos mensualités non plus) durant toute la durée du remboursement. Mais aujourd’hui, la donne a quelque peu changé car les taux remontent (voir ci-contre). D’après les données compilées par le site guide-epargne.be, alors qu’un taux fixe se négociait autour de 1 % en janvier dernier, désormais on dépasse les 2,5 %, même pour les meilleurs dossiers. De quoi faire revenir discrètement sur les tables de négociation les fameux taux variables. Comme leur nom l’indique, ces derniers varient selon un indice de référence publié par le SPF Economie, lié au marché. Si celui-ci baisse, vous êtes gagnant, s’il grimpe, c’est votre portefeuille qui trinque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mon argent

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs