Accueil Monde Union européenne

Prix de l’énergie: en France, la fin prochaine des amortisseurs

Contre la hausse des prix de l’énergie, le gouvernement avait mis en place des aides efficaces. Mais très coûteuses. La fin prochaine du dispositif s’annonce douloureuse.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Bien sûr, c’est dur. Mais ailleurs, c’est pire. Tel est, en substance, le message que répète inlassablement le gouvernement français. Après l’opération « quoi qu’il en coûte » (un programme d’aide exceptionnel) lors de la pandémie de covid, il s’enorgueillit d’avoir mis en place depuis des mois de nouveaux amortisseurs historiques pour contrer l’envolée vertigineuse des prix de l’énergie. Sans les aides de l’Etat, le prix du gaz aurait plus que doublé, sans la hausse plafonnée, celui de l’électricité aurait augmenté de bien plus que de 4 % et sans les ristournes à la pompe, le litre d’essence frôlerait aujourd’hui les 2 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lietard Rudy, vendredi 2 septembre 2022, 17:16

    D'ici quelques mous beaucoup de choses peuvent changer. On est arrivé au maximum des prix de l'énergie donc une baisse serait ou sera normale.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs