Accueil Monde Union européenne

Charles Michel: «Nous avons besoin, en extrême urgence, de propositions concrètes sur les prix de l’énergie»

Le président du Conseil européen presse la Commission de déposer des pistes « opérationnelles » sur la table des ministres de l’Energie, qui se réunissent vendredi prochain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Nous avons besoin, en extrême urgence, de propositions concrètes par rapport aux prix de l’énergie. » Pour sa rentrée, Charles Michel relaie « l’impatience » des Etats membres. Et presse la Commission européenne de mettre des pistes « précises, opérationnelles » sur la table des ministres de l’Energie, qui se réuniront ce vendredi, à Bruxelles. « On ne peut plus perdre de temps sur ce sujet », martèle le président du Conseil européen. Un message direct à Ursula von der Leyen, distillé sans aménité, lors d’entretiens accordés à la presse noir-jaune-rouge, ainsi qu’à quelques médias étrangers. Si les relations sont notoirement tendues entre le Belge et l’Allemande, rarement le propos officiel s’était fait aussi rude.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

50 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, mardi 6 septembre 2022, 14:24

    ahhhh Mr Michel fait dans la démagogie encore une fois.

  • Posté par Henoumont Francois, lundi 5 septembre 2022, 19:20

    Mais où est Winston ?

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 4 septembre 2022, 0:13

    Faut se recentrer sur le sujet "ENERGIE" et pas sur les tartes-à-la-crême : Relancer TOUT ce que l'on peut produire en énergie ... classé par ordre de pertinence; et en attendant >>> plafonner les prix d'énergie ou à tout le moins, déconnectez la liaison du Kwh électrique de celui du gaz.

  • Posté par Fernández de Heredia María, samedi 3 septembre 2022, 15:16

    Je vous fait une proposition: faire payer chaque kWh au prix de revient plus x pourcent (Pas plus de 10%) au lieu de faire payer le kWh au prix du dernier produit, souvent produit par le gaz. C'est une arnaque nous faire payer un kWh d origine nucléaire ou éolien au prix d'kwh produit par gaz. Encore une proposition: nationaliser toutes les centrales électriques et autres moyens de génération électrique et les gérer pour satisfaite les besoins et en même temps piloter la transition, au lieu de les gérer pour payer des dividends

  • Posté par Herold Gustave, samedi 3 septembre 2022, 14:35

    La réponse est la monsieur patate https://www.lesoir.be/463196/article/2022-09-03/jean-pierre-hansen-leurope-regarde-lelectricite-comme-elle-regarde-un-tube-de

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs