Accueil Guerre en Ukraine

Le gazoduc Nord Stream complètement arrêté «sous de faux prétextes», selon la Commission européenne

Le géant russe Gazprom a annoncé vendredi que le gazoduc Nord Stream, vital pour les livraisons en Europe, sera « complètement » à l’arrêt jusqu’à la réparation d’une turbine, alors qu’il devait reprendre du service samedi après une opération de maintenance.

Temps de lecture: 1 min

La Commission européenne estime que le géant russe Gazprom bloque l’approvisionnement en gaz via le gazoduc Nord Stream 1 sous de « faux prétextes », a affirmé un porte-parole de la Commission.

L’annonce de Gazprom vendredi après-midi qu’elle met à nouveau à l’arrêt Nord Stream 1 sous de faux prétextes est une nouvelle confirmation qu’elle n’est pas digne de confiance en tant que fournisseur », a tweeté le porte-parole Eric Mamer. « C’est aussi un signe du cynisme de la Russie, qui préfère brûler du gaz plutôt qu’honorer ses contrats. »

Nord Stream 1 devait être remis en service samedi après plusieurs jours de maintenance, mais Gazprom a annoncé vendredi soir qu’une fuite d’huile avait été découverte à la station de compression de Portovaja. Le pipeline restera fermé jusqu’à réparation.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par MARTIN ROLAND, samedi 3 septembre 2022, 22:41

    Un économiste russe expliquait récemment: "tout ce qui est exporté de Russie vers les pays tiers est directement ré-investi en armement et en soldats pour pouvoir continuer cette guerre. Plus cette guerre dure et plus les Européens devront payer cher pour la reconstruction de l'Ukraine: la valeur des biens saisis aux kleptocrates russes ne compensera que partiellement les frais de reconstruction du pays " . A bon entendeur ...

  • Posté par Darquennes Michel , samedi 3 septembre 2022, 17:41

    Qu'attendre d'un client qui refuse d'honorer une commande ferme , qui refuse également de payer dans la monnaie convenue, et qui de plus exige la poursuite de la livraison d'un autre produit avec ses propres conditions d'achat ? Du mépris !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 4 septembre 2022, 18:27

    Vous êtes la tête de pont des nouveaux propagandistes pro-Putin, M. Darquennes, ou un vieux, recyclé?

  • Posté par Van Ars Odette, vendredi 2 septembre 2022, 20:56

    En s'alignant, aveuglement sur la position strictement économique des usa (abattre la Russie économiquement sous prétexte de la défense de la démocratie...il est clair, en effet, que les usa ont défendu la démocratie en Irak, au Vietnam, au Chili, ...), l'union européenne va faire payer à ses citoyens son irresponsabilité ! Il convient d'espérer que les Italiens, par leurs votes, expulseront les partis néolibéraux de la vie politique italienne voire européenne et détruiront cette union européenne, qui sous couvert de la défense des valeurs démocratiques, n'est en réalité qu'une union financière des multinationales imposant une société financière totalitaire décadente pseudo démocratique ! La montée inéluctable actuelle du fascisme en union européenne est la suite logique du comportement totalitaire de nos politiciens irresponsables, incompétents et corrompus, dits politichiens à la botte de la finance internationale !!! Seules des Révolutions Nationales nettoieront les écuries d'Augias que sont les institutions de l'union européenne décadente !!! Oui à une Europe des Nations Souveraines et non vassales de la finance internationale !!! Non à la mondialisation !!!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 3 septembre 2022, 13:19

    Non, M. Lecoq n'est pas seul à avoir les même craintes, M. Luypaert. Pourquoi ne pas être étonné de vous voir venir au secours du fascisme, M. Luypaert? Les nations souveraines sont celles qui ont exacerbé les nationalismes, provoqué les guerres de 1870, 1914 et 1939 pour ne parler que de notre environnement immédiat. Par contre, les institutions européennes nous en ont préservé depuis la deuxième guerre mondiale. Vous, Mme Van Ars, vous êtes une criminelle intellectuelle à vouloir nous replonger dans l'horreur des nationalismes.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une